Togo

Zimbabwe : un « accord historique » pour dédommager des fermiers Blancs expropriés de leurs terres

Le Zimbabwe a signé un accord avec les fermiers blancs qui avaient été expropriés de leurs terres dans les années 2000 sur ordre du feu président Robert Mugabe. 

Les 4000 fermiers Blancs dont il est question étaient de grands exploitants chassés de leurs terres au profit des fermiers Noirs. Le gouvernement de Robert Mugabe avait pour objectif de corriger les inégalités qui persistaient depuis la colonisation britannique.

Le Zimbabwe a sa toute première entreprise de cigares roulés à la main

La loi foncière de 1969 (dans l’ancienne Rhodésie) avait octroyé 15 millions d’hectares de terres agricoles à 6 000 fermiers blancs, alors que 700 000 familles noires se partageaient 16 millions d’hectares.

La redistribution des terres a profité aux partisans du régime Mugabe. Des terres ont été données à des fermiers sans équipements ni formation. Dès lors, la production a chuté brutalement.

Covid-19 : Angela Merkel explique pourquoi elle ne porte pas de masque en public

Le gouvernement actuel, en souffrance financière, n’a pas les moyens de dédommager les fermiers expulsés, mais a décidé de mettre en place un comité, composé de fermiers et de donateurs, lesquels sont chargés de lever les fonds nécessaires. 

« Dans l’accord, nous nous sommes donnés douze mois pour faire le tour du monde et du Zimbabwe pour réfléchir aux moyens de lever des fonds à hauteur de 3,5 milliards de dollars », a déclaré le ministre des Finances Mthuli Ncube, lors de signature de l’accord à Harare.

Pour Emmerson Mnangagwa, successeur de Robert Mugabe, l’accord est « historique à bien des égards » car « il permet de tourner la page et de commencer un nouvel épisode de l’histoire de la terre au Zimbabwe ». 


Source link
#Zimbabwe #accord #historique #pour #dédommager #des #fermiers #Blancs #expropriés #leurs #terres

Laisser un commentaire