Cameroun

Victimes de surmenage, trois candidats abandonnent la composition du BEPC

L’année scolaire 2019-2020 est décidemment le théâtre de nombreux évènements inédits. Au Lycée de Bobongo lieudit Petit-Paris dans l’arrondissement de Douala 3e, trois élèves candidats au Brevet d’étude du premier cycle ont été contraints d’abandonner après avoir été victimes d’une crise de surmenage.

Lycée camerounais (c) Droits réservés

Les faits se sont déroulés le mardi 28 juillet 2020 dans l’arrondissement de Douala 3e. Trois candidats qui avaient pourtant bien pris le départ de l’examen du BEPC au Centre du Lycée bilingue de Bobongo ont abandonné la composition dans la matinée du 28 juillet 2020.

En effet, quelques minutes après le début de la première épreuve, trois élèves dont une fille et deux garçons ont eu un malaise et ont été conduits à l’infirmerie de l’établissement. A la suite d’un diagnostic, il a été établi que ces derniers souffraient de surmenage.

L’infirmerie a tout tenté pour permettre aux trois candidats de pouvoir reprendre leur examen mais, sans succès. Les parents des malades ont été convoqués au Centre du Lycée de Bobongo par le Chargé de mission. Bien que peinés par la situation, ils sont repartis avec leurs progénitures.

Les surmenés ont donc de facto été éliminés de la session 2020 du BEPC, «S’Ils reviennent, ils ne peuvent plus continuer parce que les textes éliminent tout candidat absent à une épreuve», affirme Guillaume Monney dans des propos relayés par nos confrères de Cameroon Info.net.

D’après les spécialistes de la santé, les causes du surmenage sont nombreuses, mais les plus courantes restent le travail physique ou intellectuel effréné et stressant.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/bled/1114780-victimes-de-surmenage-trois-candidats-abandonnent-la-composition-du-bepc




Source link

Laisser un commentaire