Emploi - Job -Bourse

UNESCO recrute 01 Responsable national de projet (Re-Publication)

UNESCO recrute 01 Responsable national de projet (Re-Publication)

UNESCO

Bamako, Mali
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

RESPONSABLE NATIONAL DE PROJET (RE-PUBLICATION)
Numéro du poste : 6MLED0011PA
Classe : NO-C
Secteur de tutelle : Secteur de l’éducation (ED)
Lieu d’affectation: Bamako
Famille d’emplois: Éducation
Type de contrat : Engagements au titre d’un projet
Durée du contrat : 1 année
Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes
Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 05-FEB-2021
Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme
Seuls les citoyens maliens peuvent faire acte de candidature
Durée initiale du contrat :  1 an avec possibilité de prolongation sous réserve de performances satisfaisantes et de disponibilité des fonds
RESUME DES FONCTIONS DU POSTE Sous l’autorité du Directeur du bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel), la supervision directe du Responsable de Projet ED basé à Bamako et les orientations du Responsable Principal du Projet basé au Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) à Dakar, le/la titulaire du poste sera responsable de la gestion, la planification de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation du projet « Renforcer l’enseignement dans le G5 Sahel » financé par l’Union Européenne et intervenant sur l’amélioration de la gestion et de la gouvernance des enseignants ainsi que sur la formation initiale renforcée et plus inclusive des enseignants et à leur développement professionnel continue, tout en visant à améliorer l’équilibre entre les sexes dans la profession enseignante au Mali. Plus précisément, le/la titulaire du poste s’acquittera des tâches suivantes :
1. Assurer la mise en œuvre du projet conformément aux objectifs spécifiques du projet, aux activités et aux résultats attendus au niveau national :Contribuer au développement du plan de travail détaillé du projet, assurer sa pertinence pour le contexte national, et assurer sa mise en œuvre.
Contribuer à la rédaction des termes de référence nécessaires à la passation de contrats et contribuer à l’évaluation de la qualité des services fournis. 2. Assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des activités et l’élaboration des rapports d’activités du projet au niveau national :
Contribuer au suivi et à l’évaluation des activités, rendre compte des progrès et de la performance accomplis, et proposer les mises à jour nécessaires.
Contribuer à la mise en place du comité technique et organiser les sessions de travail de ce comité.Fournir les informations sur les réalisations majeures du projet au niveau national, les étapes et niveaux de mise en œuvre afin d’assurer la visibilité et soutenir la redevabilité dans sa mise en œuvre.
3. Assurer le lien avec les Ministères en charge de l’Education, les décideurs et les parties prenantes au niveau national:Identifier les institutions et organismes pertinents et obtenir leur participation et engagement dans les activités du projet et maintenir les contacts rapprochés avec les décideurs et parties prenantes nationales (Ministères, Autorités décentralisées, etc.), la délégation de l’Union Européenne, le Cadre partenarial, les groupes de travail du plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable (UNSDCF) et le cluster sur l’éducation en situation d’urgence du Cadre Partenarial des Ministères en Charge de l’Education et de la Formation Professionnelle.
Fournir un soutien technique sur la gestion et la gouvernance, et la formation des enseignants aux ministères en charge de l’éducation du niveau central au niveau déconcentré.Assurer le partage des expériences internationales et faciliter l’accès aux informations, aux connaissances et aux bonnes pratiques. Représenter l’UNESCO dans les cadres de coordination appropriés au niveau national.
4. Assurer la communication et donner de la visibilité au projet au niveau national:Contribuer à la mise en œuvre du plan de communication et de visibilité du projet.
Préparer les notes techniques et les mises à jour sur l’état d’avancement du projet pour diffusion au niveau national et contribuer à la préparation de note technique sur la question enseignante de portée régionale et mondiale.Organiser des événements de communication (séminaires, webinaires et ateliers) et assurer la liaison avec les médias locaux.
COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)Responsabilité (F)Communication (F)Innovation (F)Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)Planification et organisation (F)Culture du résultat (F)Travail en équipe (F)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES EducationDiplôme universitaire supérieur (master ou diplôme équivalent) dans le domaine de l’éducation, des sciences sociales, des sciences économiques ou dans un autre domaine connexe.

Expérience professionnelleAu moins 4 années d’expérience professionnelle pertinente, à responsabilité progressive, dans le domaine de l’éducation.
Expérience professionnelle avérée sur les questions relatives au développement et à la mise en œuvre des politiques enseignantes (formation, gestion, etc.).Expérience dans la mise en œuvre de projets et de programmes avec des partenaires gouvernementaux et la société civile.
Savoir-faire et compétencesCapacité à gérer des budgets, participer au suivi et à l’évaluation des projets et rendre compte de leur mise en œuvre.
Bonne compréhension du contexte de l’éducation dans le pays et des défis.Capacité à fournir des conseils politiques sur la question enseignante.Capacité à établir et à maintenir des relations de travail efficaces avec les autorités nationales/locales, les institutions concernées, les organisations intergouvernementales et non gouvernementales. Capacité à travailler efficacement et à entretenir des relations de travail efficaces dans un environnement multiculturel.Capacité à gérer de lourdes charges de travail et à respecter des délais serrés, en prêtant une attention particulière aux détails.Solides compétences informatiques, y compris la connaissance des logiciels de bureautique (MS Word, Excel, powerPoint, Outlook).
LanguesExcellente connaissance du français.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES Expérience professionnelleExpérience avérée sur la gestion du personnel enseignants et sur l’intégration des TICs dans la formation des enseignants et dans la formation à distance.
Expérience au niveau international. Savoir-faire et compétencesBonne connaissance des politiques et procédures de programmation dans le domaine de la coopération internationale au développement, en particulier au sein des Nations unies.
Excellente capacité à présenter efficacement à un public varié.
LanguesBonne connaissance de l’anglais.

SALAIRES ET INDEMNITESLes traitements de l’UNESCO se composent d’un traitement de base et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc.
Pour plus de précisions sur les salaires et indemnités, veuillez consulter le site Web de la CFPI et le site Web Carrières de l’UNESCO .
PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENTVeuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l’UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.
L’évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu’un entretien basé sur les compétences.
 L’UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l’évaluation des candidats.
Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l’étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.
L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.
L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d’États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux. L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutementPOSTULER


Source link

Laisser un commentaire