Informatique / H-tech

une nouvelle option de la barre des tâches empêche l’activation du système

Microsoft teste actuellement une petite nouveauté dédiée à la barre des tâches de Windows 10. Plutôt que de surcharger le menu contextuel de cette même barre des tâches, certaines de ses options de personnalisation seraient déplacées dans l’application Paramètres. Manque de chance, cet allégement entraînerait l’impossibilité d’enregistrer une copie de Windows 10.

Windows 10 Barre des tâches

Vous le savez certainement, lorsque vous cliquez à l’aide du bouton droit de la souris sur la barre des tâches de Windows 10, celle-ci affiche un petit menu contextuel. Dans sa prochaine édition, Windows 10 pourrait voir certaines de ces options intégrées à une page dédiée du module Paramètres. C’est du moins ce que laisse présager la dernière build de Windows 10, build qui est disponible via le programme Windows Insider.

Mais, ce faisant, un gros problème survient : il est alors plus compliqué de valider sa copie de Windows 10, dès lors que cette option est accessible via les raccourcis de la barre des tâches. Un véritable casse-tête pour Microsoft qui va peut-être devoir revoir sa copie.

À lire aussi : Microsoft désactive l’accès à certaines pages du panneau de configuration de Windows 10

Certaines options de la barre des tâches de Windows 10 vont être déplacées dans l’application Paramètres

En déplaçant certaines des fonctionnalités destinées à la personnalisation de la barre des tâches, Microsoft veut ainsi réduire le nombre d’options du menu contextuel. De quoi simplifier l’utilisation de la barre des tâches, dès lors que la plupart de ses fonctionnalités seraient intégrées au module Paramètres. Par ailleurs, ce changement semble parfaitement logique, puisque ces fonctions de personnalisation sont actuellement redondantes : on les trouve à la fois dans la barre des tâches, mais aussi dans le module Paramètres.

En revanche, lorsque l’utilisateur n’a pas encore activé sa copie de Windows 10, Microsoft bloque l’accès à la personnalisation du système d’exploitation. Dès lors, si cette option de validation venait à être intégrée au module Paramètres, il ne serait plus possible d’activer une version du système d’exploitation.

Pour le moment, Microsoft a tout loisir de réfléchir à la question. Rien n’est joué, cette modification n’en est qu’à la phase de bêta-test. La prochaine mise à jour majeure de Windows 10 ne verra pas le jour avant plusieurs mois, probablement au printemps 2021. Plusieurs nouveautés sont attendues au sein de cette édition 21H1 de Windows 10, parmi lesquelles on peut citer la possibilité de lancer des applications Android sans passer par une application tierce, une petite refonte de l’interface et une version « Cloud » de l’OS.


Source link

Laisser un commentaire