autres Buzz Lifestyle

Une mère condamnée à 35 ans de prison pour avoir battu son fils à mort

Aux USA une mère du nom de JoAnn Cunningham, âgée de 37 ans, a été condamnée à 35 ans de prison pour avoir battu son fils à mort. La raison de cette réaction de la dame est que l’enfant aurait sali ses vêtements.

La mère qui a plaidé coupable du meurtre au premier degré de son fils Andrew “AJ” Freund en 2019, doit purger 100% de la peine et si elle est libérée à 72 ans, elle doit purger encore trois ans dans une résidence surveillée.

Bien que la famille du garçon ait espéré une peine maximum de 60 ans derrière les barreaux pour les 41 accusations distinctes qui sont reprochés à Cunningham et son mari, Andrew Freund Sr.

Le juge Robert Wilbrandt, qui a prononcé la sentence vendredi après-midi, a déclaré que sa décision était fondée sur le fait que  l’accusation de meurtre pour laquelle Cunningham a plaidé coupable n’incluait pas les facteurs aggravants des accusations initiales.

Le couple avait appelé pour signaler que leur fils avait disparu le 18 avril 2019. Alors qu’une enquête n’a révélé aucune trace du garçon ou d’un enlèvement à la maison, la police a découverts des indices impensables : des sacs de seringues usagées, des chaînes et des serrures sur les fenêtres et les portes de la chambre d’AJ et une serrure à combinaison sur son placard.

Une fouille du téléphone de Cunningham lui a permis de faire une mise à jour d’une vidéo qui avait été tournée le 4 mars : « AJ est vu allongé sur un matelas nu dans un berceau dans une pièce que je reconnais être sa chambre », a écrit le détective Edwin Maldonado du bureau du shérif du comté de McHenry dans un affidavit.

« Dans la vidéo, une femme avec une voix conforme à celle de JoAnn tient le téléphone et enregistre une vidéo. Elle réprimande AJ pour avoir uriné sur son lit “.

L’officier a déclaré que dans la vidéo, l’enfant était nu à l’exception des bandages autour de son poignet et de ses hanches qui ont été présentés. L’enfant était couvert d’ecchymoses, a rapporté Action News Jax. Face à cette vidéo, la police a déclaré que Freund avait avoué et leur avait montré la tombe peu profonde où il avait enterré son fils.

Le mois dernier au Kenya, une mère a tué ses 4 enfants à l’aide d’un poison et a publié les photos dans un groupe whatsapp.




Source link

Laisser un commentaire