Cameroun

Un vigil retrouvé mort pendu dans une résidence dans le Moungo

Perdu de vue depuis une semaine, c’est finalement dans une résidence où il assurait la garde que le jeune vigil a été retrouvé lâchement tué.

Adamou Moussa -capture d’écran

Un corps inerte pendu, « les mains et les pieds ligotés, un poignard lui transperce le cou jusqu’à sa nuque », c’est ainsi que décrit Canal 2 International, le corps sans vie du jeune vigil Adamou Moussa dont la découverte macabre a été faite le 23 juillet 2020 à Ebone, une localité du Moungo dans la région du Littoral.

Selon la chaine à capitaux privés, l’entourage du jeune originaire du Nord l’avaient perdu de vue depuis « une semaine » jusqu’à ce que sa dépouille soit découverte dans une résidence dont les propriétaires ne venaient que de temps à autre.

 « J’étais en train d’accompagner mon fils au lycée comme il fait le baccalauréat. J’ai trouvé le frère d’Adamou devant la barrière. Je lui ai demandé ce qu’il fait là, il m’a dit que ça fait une semaine qu’il ne voit pas son frère. Je lui ai demandé d’appeler, il m’a dit que ça ne passe pas. Je lui ai demandé d’appeler le propriétaire des lieux, il n’avait pas son contact », raconte une voisine u défunt.

Saisies de l’affaire, les autorités compétentes sauront sans doute, mettre la main sur les coupables de ce crime crapuleux à partir de l’enquête qui a été ouverte.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/bled/1114681-cameroun-un-vigil-retrouve-mort-pendu-dans-une-residence-dans-le-moungo




Source link

Laisser un commentaire