Informatique / H-tech

Twitter commence à changer quelques termes utilisés dans son code pour le rendre plus inclusif (maître, esclave…)

Il y a quelques semaines, Una Kravets une développeuse Google Chrome interpellait Github sur Twitter pour les inviter à suivre le mouvement et à supprimer certains termes offensants utilisés sur leur plateforme (maître, esclave, liste noire, liste blanche). Suite à cette suggestion, c’est Nat Friedman en personne, le CEO de Github, qui a répondu avec son compte personnel pour saluer cette initiative et apporter du changement.

Aujourd’hui, c’est au tour de Twitter de prendre cette décision, et depuis janvier la plateforme s’efforce à son tour à changer les termes comme « maître » et « esclave ». Cette initiative ne date pas uniquement du mouvement Black Live Matter. Depuis 2014, le projet Drupal met tout en oeuvre pour utiliser « primaire » et « réplique », au lieu de « maître » et « esclave ». Twitter prend la décision d’aller encore plus loin en supprimant l’ensemble des termes pouvant être discriminatoires qu’ils soient racistes, ou encore sexistes. Désormais les développeurs derrière l’oiseau bleu n’utilisent pas « man hours » mais « person hours », il en est de même pour « liste noire » qui devient « liste de dénégation ».

Un porte-parole de Twitter explique : « Le travail effectué par l’équipe ici informera un plus grand axe de travail en cours pour guider notre langage afin qu’il soit plus inclusif et plus humain en tant qu’entreprise ».

Google Chrome, Github, et Twitter ne sont pas les seuls à aborder de telles modifications, la bibliothèque de logiciels de chiffrement OpenSSL , le logiciel d’automatisation Ansible , le langage de script PowerShell de Microsoft , la bibliothèque JavaScript P5.js, et bien d’autres envisagent d’effectuer quelques changements de termes pour rendre leur code plus inclusif.




Source link

Laisser un commentaire