Cameroun

Tribalisme au Cameroun: graves révélations de Eric Chinjé sur Paul Biya

Je me demande comment la jeunesse camerounaise se fait malmenée par deux retraités

C’est un sujet mal qui empoisonne le vivre-ensemble au Cameroun depuis plusieurs décennies déjà. Le tribalisme est devenu une préoccupation des différents acteurs de la vie sociopolitique du pays.

Il s’est accentué avec l’entrée du Professeur Maurice Kamto sur la scène politique lors de l’élection présidentielle de 2018 qui a connu la victoire du locataire du palais d’Etoudi, Paul Biya pour un énième mandat à la tête du Cameroun.

« Un Bamiléké aux commandes du Cameroun ? Jamais! ». Une affirmation de certains partisans du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) qui a choqué l’opinion et a réveillé un « démon » longtemps considéré comme à jamais neutralisé.

Face au silence du président de la République devant les dérives de certains de ses proches, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer une hypocrisie institutionnalisée. Parmi ces acteurs ont peut citer l’ancien rédacteur en chef de la CRTV, Eric Chinje.

Dans un entretien accordé à nos confrères de jmtvplus.com, il révèle que le chef de l’Etat camerounais était conscient de l’existence du fléau. L’ancien numéro 1 de la rédaction de la CRTV revient sur une émission débat enregistrée avec plusieurs personnalités du régime dont le président du Mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka qui à l’époque déjà dénonçaient les maux dont souffrait la société camerounaise. Transmise à Paul Biya avant diffusion, cette émission a été interdite.

Ci-dessous les révélations d’Eric Chinje

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire