Cameroun

Tina Glamour reprend les rênes de la Yorogang

Wanda Peeps, Tina Glamour n’a jamais été du genre à se laisser faire. Après presqu’un an à lutter pour faire revenir à elle les œuvres laissées par son fils DJ Arafat, la mater vient enfin d’avoir gain de cause en prenant le contrôle de la Yorogang.

Il y a 11 mois de cela, le roi du coupé-décalé DJ Arafat quittait précipitamment les siens dans un accident de moto. Suite à cela, il s’était posé un problème de succession à la tête de sa plus grande œuvre, son label la Yorogang. Alors qu’un de ses fidèles Landry Agban avait été désigné pour lui succéder à la tête de l’empire, sa maman Tina Glamour ne voyait pas les choses de cet œil.

La mère du Daïshikan qui avait sans doute d’autres aspirations pour la Yorogang, avait en effet rejeté ce choix, allant même jusqu’à demander la dissolution du Label. Aujoud’hui on apprend que cette dernière après une longue bataille aura finalement eu gain de cause en s’imposant elle-même comme le nouveau boss de la Yorogang. Hum !

Alors que tout le monde s’attendait à voir le titre octroyé à un autre lieutenant d’Arafat, le dénommé Badro – qui avait également été adoubé par Tina Glamour des semaines auparavant – c’est pourtant bien à la mater qu’est revenu le poste. Tina Glamour l’a elle-même fait savoir lors de la conférence de presse annonçant la célébration du premier anniversaire de son Fils DJ Arafat. Elle a déclaré :

“La Yorogang aujourd’hui est constitué de Badro, Yves Jay Jay, Youyou Toit Rouge, Djitou… La Yorogang est constituée de personnes qui ont compris qu’on ne combat pas la maman de son ami. On ne combat pas la maman d’un artiste… Moi et la Yorogang, nous sommes les organisateurs officiels de la levée de deuil de Dj Arafat… On ne peut pas me surpasser ; c’est fini ça… La mère de la Chine, c’est moi. L’épouse du Président de la Chine, c’est elle [indiquant Carmen Sama] et la Yorogang, c’est eux. Ce sont mes enfants ; ils m’ont dit : maman, tu n’es pas seule. J’ai certes perdu un fils mais je n’ai pas perdu une famille artistique”

Tina Glamour se serait-elle refait un moral ? La maman avait révélé nourrir l’ambition de partir pour l’étranger, car affirmant ne plus se sentir à l’aise en Côte d’Ivoire depuis la mort de son fils. Le projet n’est apparemment plus d’actualité pour le grand bonheur des membres de la Yorogang.

Wanda Peeps, c’est un nouveau jour qui se lève pour la franchise du Daïshikan. Avec sa mère au commande, on ne peut qu’espérer que les choses restent sur le droit chemin et que sa mémoire perdure.

M.E.


Source link

Laisser un commentaire