Informatique / H-tech

TikTok bloqué pour certains utilisateurs en Italie


En Italie, TikTok est provisoirement bloquée pour une partie des utilisateurs de l’application dans le pays. Cette décision de l’autorité de protection des données personnelles, fait suite à la mort d’une petite fille de 10 ans, qui réalisait un challenge très populaire sur l’application.

Crédits : konkarampelas via Pixabay

Vendredi, l’autorité de protection des données personnelles italienne a annoncé le blocage temporaire de l’application dans le pays. Jusqu’au 15 février prochain, tous les utilisateurs qui ne peuvent pas justifier leur âge ne pourront avoir accès au réseau social. Cette décision fait suite à la mort d’une fillette de 10 ans. Elle participait au « blackout game ». Transportée à l’hôpital de Palerme après avoir été retrouvée inconsciente dans sa salle de bain, elle n’a pas survécue. Le « Blackout game », aussi mentionné sous le nom de jeu du foulard ou jeu de l’étouffement, est un challenge qui consiste à retenir sa respiration pendant plusieurs minutes pour atteindre un niveau critique d’oxygène dans le cerveau. Cette suffocation volontaire est bien évidemment très dangereuse et peut avoir des conséquences dramatiques.

TikTok dans le viseur de Rome

Même si la réglementation de TikTok interdit l’inscription aux utilisateurs âgés de moins de 13 ans, il serait nombreux à contourner cette restriction. Comme le note l’Autorité de protection des données italienne, son inscription sur le réseau « n’a pas été refusée par l’entreprise », et ce, malgré son jeune âge. Selon TechCrunch, l’application a jusqu’à vendredi pour appliquer la demande de l’autorité de protection des données personnelles italienne. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le réseau social se heurte au régulateur italien. Depuis décembre, TikTok fait déjà l’objet d’un procès qui pointe « un manque d’attention à la protection des mineurs ». Il y a quelques jours, TikTok annonçait qu’elle allait limiter l’accès à certaines fonctionnalités pour les plus jeunes. Si la nouvelle politique de TikTok entendait protéger les utilisateurs mineurs du harcèlement en ligne, elle ne prévoyait pas de mesure pour renforcer la sécurité quant à l’accès de la plate-forme pour les plus jeunes. Elle devra sans doute revoir sa copie. En réponse à cette décision, la plateforme a expliqué dans un communiqué : « La sécurité de TikTok est notre priorité absolue, nous sommes à la disposition des autorités compétences pour collaborer dans le cadre de leur enquête ». Ouest France rapporte qu’une enquête à été ouverte au parquet de Palerme pour « incitation au suicide ».


Source link

Laisser un commentaire