Informatique / H-tech

Signal, une application de messagerie sécurisée (spécialistes)

L’application de messagerie instantanée, Signal un peu méconnue il y a quelques années, a le vent en poupe. La dernière mise à jour de WhatsApp a du mal à passer. En effet, l’application très utilisée dans le monde demande à ses utilisateurs de partager leurs données avec Facebook (appartenant au même groupe). Les internautes ont fui, comme s’ils attendaient WhatsApp sur ce terrain pour aller voir ailleurs.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Signal a beaucoup d’abonnés ces derniers jours. Au-delà, elle rassure par toute la sécurité qui l’entoure. Une application sécurisée comme Signal permet de rendre les communications privées. Ainsi, les gouvernements, pirates et fournisseurs d’accès Internet ne peuvent pas intercepter vos conversations.

« Anciennement TextSecure Private Messenger, l’appli Signal a été présentée comme l’étalon-or de la messagerie sécurisée par le cryptologue Bruce Schneier, par Edward Snowden, par le Congrès des États-Unis et même par la Commission européenne », selon AVG.

Signal est gratuite et fonctionne sur les PC de bureau et sur les téléphones Android et iPhone. Elle envoie les messages à travers sa propre infrastructure de données. En plus d’envoyer des messages instantanés, vous pouvez aussi passer des appels vocaux et vidéo ou envoyer des messages groupés.

Les ingénieurs d’AVG mettent Signal en tête des applis les plus téléchargées du monde. Ils estiment que la possibilité de vérifier le code source de l’application et son audit est un atout et une garantie de sécurité. Ils y ajoutent le fait que la société gérant l’appli (Open Whisper Systems) ne peut pas déchiffrer vos messages.

Avec Signal vous pouvez aussi définir un mot de passe pour verrouiller l’appli. Même si votre téléphone tombe entre de mauvaises mains, vos messages seront toujours protégés.

Par ailleurs, Signal Foundation (conceptrice de l’application) est un organisme sans but lucratif et indépendant, piloté par Moxie Marlinspike (chercheur et expert réputé en cryptographie) et Brian Acton (l’ancien créateur de WhatsApp, qui a quitté Facebook à la suite de désaccords avec Mark Zuckerberg).

Lire aussi : WhatsApp : voici vos données qui seront partagées avec Facebook


Source link

Laisser un commentaire