Togo

Sanctionné par Washington, le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov riposte

Ramzan Kadyrov, chef de la république russe de Tchétchénie, a annoncé ce vendredi 24 juillet lors d’une réunion l’introduction de sanctions contre le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, rapporte la chaîne régionale Grozny.

« J’annonce l’imposition de toutes les sanctions que nous avons dans la république, y compris le blocage de ses comptes. Ils ont fait de même contre moi », a-t-il informé après avoir annulé l’invitation envoyée à Pompeo à venir dans la république pour discuter de « qui viole quels droits ».

États-Unis : Mike Pompeo qualifie « d’hypocrisie » le vote d’une résolution de l’ONU condamnant le racisme

Ramzan Kadyrov a également exprimé sa perplexité quant à l’imposition de sanctions américaines à l’égard de sa femme et ses filles qui avaient rejoint la liste « sans aucune preuve ni procès ».

« Si j’ai commis un crime, en quoi cela concerne-t-il mes enfants? Où est-il écrit que les filles mariées sont responsables des péchés de leur père? En quoi cela concerne-t-il ma femme qui ne se mêle de rien, pas même de la politique ? », s’indigne-t-il.

Avant de poursuivre sur un ton ironique : « Nous devons en être fiers. On nous connaît. Nous sommes placés au niveau mondial dans les problèmes mondiaux, notre nom a de l’importance ».

 

Le département d’État des États-Unis a porté le chef de la république russe de Tchétchénie sur sa liste sur la liste des personnes interdites d’entrée aux États-Unis, a annoncé lundi 20 juillet le secrétaire d’État Mike Pompeo.

Ségolène Royal : « on m’a proposé le gouvernement », les raisons de son refus à Emmanuel Macron

« Cette décision s’explique par l’implication présumée de Kadyrov dans plusieurs cas de violation des droits de l’Homme dans la république de Tchétchénie […] signalés il y a plus de 10 ans », a expliqué Pompeo.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a réagi, promettant d’apporter une bonne adéquate alors que Kadyrov a déclaré qu’il « relevait le défi ».

« Pompeo, nous relevons le défi ! Ce sera maintenant encore plus intéressant ! », a écrit le dirigeant tchétchène sur sa chaîne Telegram, publiant une photo de lui dans une pièce remplie d’armes.

Plus tard, il a expliqué que les deux mitrailleuses avec lesquelles il a été pris en photo appartiennent à la Garde nationale (Rosgvardia) et sont stockées conformément aux instructions.

Avec Sputnik.


Source link
#Sanctionné #par #Washington #dirigeant #tchétchène #Ramzan #Kadyrov #riposte

Laisser un commentaire