Gabon

Riposte Covid-19 : L’expérience du Gabon partagée à la réunion régionale de l’OIT


Madeleine Berre a participé le 2 juillet à la réunion régionale virtuelle de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la crise du Covid-19 en Afrique sous le thème : «Reconstruire en mieux ». Elle a présenté les mesures de transition adoptées par le Gabon dans le cadre de la transition du secteur informel vers le formel.En prélude au sommet mondial de l’Organisation internationale du Travail (OIT) sur le Covid-19 et le monde du travail, du 7 au 9 juillet 2020, les mandants tripartites de l’OIT de la région Afrique se sont réunis le 2 juillet par visioconférence, pour discuter des réponses à la crise sanitaire liée au Covid-19 afin de reconstruire en mieux le marché du travail.

Il s’agissait au cours de cette réunion de réfléchir et d’échanger sur l’impact du Covid-19 sur le monde du travail en Afrique ; de partager les bonnes pratiques en réponses à l’impact du Covid-19 sur le monde du travail dans le contexte du cadre stratégique de l’OIT tout en répondant aux besoins spécifiques de l’économie informelle. Cette réunion devrait préconiser des mesures concrètes pour répondre à l’impact du Covid-19 en Afrique.

«L’occasion a été pour moi de partager avec mes collègues de l’Afrique l’opportunité que le gouvernement a offert, au secteur informel pour rendre accessible la mesure de prise en charge des loyers des entreprises impactées par les mesures de fermeture liées au confinement, la possibilité de s’enregistrer au sein du guichet ouvert au sein du ministère de l’Economie. Cette mesure a permis d’atteindre plus de 7000 bénéficiaires», a déclaré le ministre en charge du Travail. Madeleine Berre a par ailleurs indiqué que le gouvernement poursuivra cette transition par la mise en place d’une politique offrant au secteur informel, l’avantage de la formalisation avec l’accès aux politiques publiques.

Il s’agit entre autres de l’accès aux mesures d’accompagnement économiques ; l’accès aux politiques sociales des caisses, l’accès aux avantages des TPE et PME, l’accès aux actions de sous-traitance et d’accès aux marchés publics, l’accès aux politiques de renforcement des capacités des TPE et PME.

Selon les dernières estimations de l’OIT, 80% de l’emploi total en Afrique se trouveraient dans des entreprises de moins de 10 travailleurs et près de 75% de l’emploi total dans des entreprises de l’économie informelle ont moins de 10 travailleurs.




Source link

Laisser un commentaire