Informatique / H-tech

Revolut était une néo-banque, elle est maintenant un comparateur de prix

La « super app » de Revolut continue de se bâtir. Et force est de constater qu’elle prend bel et bien forme. Plutôt que de chercher à pousser ses capacités dans les compétences traditionnelles de ce que l’on attend d’une banque classique, la néo-banque Revolut vise de son côté de nouveaux services pour devenir un véritable gestionnaire de notre consommation.

Après l’achat, le stockage et la vente d’or, d’argent, de Bitcoin et d’actions, Revolut avait lancé une marketplace sous le principe de cashback. En suivant de près les comportements d’achat des clients, Revolut était capable de lancer une plateforme pour proposer des réductions chez des marques susceptibles de plaire au client, selon ses centres d’intérêt.

La data bancaire pour arriver à cette fonction vient de trouver un nouveau partenaire, Decision Tech. Au Royaume-Uni, les utilisateurs vont pouvoir utiliser un véritable comparateur de prix, qui recensera les différentes offres disponibles, pour les forfaits mobile, l’énergie ou encore la télévision par exemple (découvrez sur Presse-citron notre comparateur de banques en ligne).

« Nous pensons qu’Essentials (le nom du nouveau service ndlr) peut aider des millions de nos clients britanniques à économiser sur leurs factures de gaz, d’électricité, de haut débit, de mobile et de télévision, afin qu’ils puissent tirer le meilleur parti de leur argent », a déclaré Marsel Nikaj, responsable des économies chez Revolut.

Un avis partagé par Mark Lewis, PDG de Moneysupermarket Group (à la tête de Decision Tech) : « Notre stratégie consiste à aider les gens à économiser de l’argent en facilitant au maximum les comparaisons de prix. C’est exactement ce que nous faisons ici avec Revolut, qui est l’une des premières FinTech à s’associer à une plateforme de comparaison de prix B2C. »

« Super app » la solution pour survivre

Quelques heures avant l’annonce du partenariat entre Revolut et Decision Tech, Uber officialisait une nouvelle fonctionnalité de locations de voitures. La célèbre plateforme de réservation de VTC ouvrait son activité à une nouvelle fonction, pour chercher à faire de l’application une véritable « super app » répondant à la plupart des demandes au sujet de la mobilité.

Revolut semble suivre cette même stratégie. La néo-banque compte atteindre la rentabilité avant la fin de l’année, et on a pu voir avec la crise sanitaire que le simple modèle de rémunération par l’utilisation des cartes de paiement et des commissions d’interchange n’était pas viable.

La solution d’une « super app » dans le domaine de la consommation au sens large semble donc être la voie prise par Revolut. Ce week-end, la pépite anglaise a complété a Série D d’un tour de table de 80 millions de dollars.


Source link

Laisser un commentaire