Gabon

Opération Scorpion : Le frère cadet de Tony Ondo Mba sollicite l’intervention de Noureddin Bongo | Gabonreview.com

Poursuivi dans le cadre de l’Opération Scorpion et arrêté le 2 décembre 2019, Tony Ondo Mba, député de Bitam, séjourne depuis lors à la prison centrale de Libreville. Considérant cette affaire de politique, son frère cadet qui le positionne comme un soutien infaillible pour la politique d’Ali Bongo, appelle le Coordinateur général des Affaires présidentielles à le faire libérer.

Journaliste, le frère de Tony Ondo Mba (à gauche) voudrait que celui-ci soit positionné comme un soldat de Nourredin Bongo (à droite) dans le Ntem. © D.R. (Montage Gabonreview)

Accusé de détournement de deniers publics et incarcéré depuis 7 mois, le député de Bitam et Coordonateur de l’Association des jeunes volontaires émergents (Ajev) dans le Woleu-Ntem, Tony Ondo Mba, attend à la prison centrale de Libreville le procès qui devrait statuer sur son sort. Son frère cadet, Kennedy Ondo Mba, a adressé le 17 juillet un courrier au Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Noureddin Bongo, pour demander son élargissement.

Kennedy Ondo Mba estime que l’incarcération de Tony Ondo Mba prive les populations du département du Ntem «d’une représentation totalement légitime et les plonge dans une grande tristesse et un désarroi certain, aux effets politiques locaux inévitablement dévastateurs pour la majorité au pouvoir». Il rappelle que de 2009 à 2016 Bitam était acquise à l’opposition et c’est son frère qui a su inverser cette tendance hostile à la politique d’Ali Bongo. Considérant l’horizon politique de Noureddin Bongo, il demande à ce dernier d’intercéder dans la démarche judiciaire en cours. «Vous gagneriez donc certainement à voir en la personne de Tony Ondo Mba un excellent relai et une parfaite incarnation de l’espérance et de l’espoir nécessaires à notre patrie, aujourd’hui plus qu’hier», assure-t-il dans son courrier. Dans son plaidoyer, il soutient que depuis l’incarcération de Tony Ondo Mba, les jeunes du Ntem se radicalisent tandis que les notables demandent la libération des fils du Ntem détenus.

Kennedy Ondo Mba considère l’Opération Scorpion comme une affaire politique et attend de Noureddin Bongo une issue favorable. «Vous n’êtes pas sans ignorer que le dernier épisode de l’Opération Scorpion, est désormais considéré davantage sous un prisme politique, voire politicien, que sous celui du droit proprement dit». Chargeant certains membres de l’Ajev qui feraient désormais allégeance à Noureddin Bongo au détriment de Brice Laccruche Alihanga, président de l’Ajev, Kennedy Ondo Mba prévient : «ces personnes éhontées qui nient aujourd’hui leur proximité avec ce dernier vous feront aussi ce coup demain, si jamais les événements tournaient un jour en votre défaveur».

Flattant l’égo de Noureddin Bongo, le frère cadet du détenu insiste : «votre pragmatisme et vos qualités vous aideront certainement à ne trouver d’abord en Tony Ondo Mba qu’un soutien infaillible du Chef de l’Etat, ainsi qu’il me l’a lui-même encore réaffirmé sans ambages lors de notre dernier échange par écrit à la prison centrale de Libreville, il y a quelques jours». Pour aller plus loin dans sa démarche, Kennedy Ondo Mba dit rester ouvert à un échange sincère avec Noureddin Bongo pour évoquer tout ce qui précède. «Si vous me faites l’honneur de m’accorder une telle entrevue, je me plairais volontiers à vous faire également part de mon diagnostic exhaustif de la situation politique de la province du Woleu-Ntem et de la commune de Bitam en particulier», a-t-il indiqué.


Source link

Laisser un commentaire