Côte d'ivoire

Mort de George Floyd : Guillaume Soro tacle sévèrement la CEDEAO

a commission de la CEDEAO a été condamnée par beaucoup de ressortissants de cette zone pour son mutisme. Il lui a été reproché de faire soit du suivisme ou de manquer d’autorité lors de ses prises de position.

A la suite de l’UA, la CEDEAO a finalement condamné la violence policière et le racisme qui se déroulent aux Etats Unis. Ceci fait suite à la mort de George Floyd, un afro-américain qui a été étouffé par des policiers avant de rendre l’âme en pleine rue.

L’organisation ouest-africaine a fait part de son indignation dans un communiqué. De son côté, l’ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, y voit de la honte.

“Quelle honte! Avec les prisons de la Cedeao pleines! Que de negreries! », a dit Soro. L’animal politique Guillaume Soro est bloqué en France, disons plutôt qu’il est en exil depuis son retour raté au mois de décembre 2019. Il est d’ailleurs condamné à 20 ans de prison par coutumace mais pour ses proches, c’est une décision politique pour l’empêcher de rentrer en Côte d’Ivoire et participer à l’élection présidentielle. Il avait déclaré sa candidature à la présidentielle d’octobre 2020.

Laisser un commentaire