Gabon

L’UE réaffirme son soutien au Gabon dans sa stratégie de relance verte et durable


L’ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Gabon, Rosario Bento Pais a réaffirmé, ce mercredi lors des échanges sur la situation politique économique et sociale du Gabon, la disponibilité de l’UE à soutenir le Gabon pour la sortie de crise, notamment dans une stratégie de relance verte et durable. Organisée ce mercredi à Libreville, dans le cadre du dialogue politique normalisé entre le Gabon et l’Union européenne (UE), la rencontre entre le Chef du gouvernement gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda et l’ambassadrice de l’UE, Rosario Bento Pais, a été l’occasion pour les deux partenaires d’aborder certains sujets d’intérêts communs.

Selon le communiqué de presse conjoint rendu public, les discussions qui étaient axées sur un certain nombre de sujets politiques relatifs à la relation bilatérale et aux questions régionales et multilatérales, ont en effet figuré au centre des débats. En plus des questions des droits de l’homme, et la lutte contre la corruption.

Devant le chemin parcouru jusqu’ici par le Gabon dans son engagement pour la protection du climat et de la biodiversité, la délégation de l’UE a réaffirmé sa disponibilité à accompagner le pays dans ce combat. Ce d’autant plus que le programme Gabon vert et l’effort pour contenir le changement climatique, demeurent un enjeu majeur de la relation UE/Gabon et de leur coopération.

Les travaux qui se sont déroulés en présence de certains membres du gouvernement gabonais, tel que celui des affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya, et de certains ambassadeurs du vieux continent, ont tout aussi permis d’aborder la situation économique et sociale du Gabon, et d’évoquer la coopération entre l’UE qui finalise actuellement sa programmation 2021-2027 et le Gabon.

Concernant la problématique de la sécurité terrestre et de la piraterie maritime, un sujet commun au centre des préoccupations des pays du Golfe de Guinée, un point a été fait sur la coopération antérieure et future entre l’institution européenne et ses Etats membres.

Sur le plan économique, les deux délégations ont également passé au peigne fin un certain nombre de moyens à mettre en œuvre afin de rendre le climat des affaires gabonais plus attractif et favoriser les investissements. En soutien aux autorités gabonaises engagées dans un plan de relance économique devant permettre d’atténuer l’impact négatif de la crise actuelle de la Covid-19 sur l’ensemble du tissu économique et social, l’Union européenne a réaffirmé sa disponibilité à soutenir le pays pour la sortie de crise, notamment dans une stratégie de relance verte et durable.

Après la rencontre du jour, les deux parties se sont donné rendez-vous lors du prochain exercice du dialogue politique en 2022. Dans l’intervalle, le Dialogue entre les deux parties sera permanent dans l’ensemble des secteurs et à différents niveaux, conclut le communiqué.

Désiré MENZOUGHE




Source link

Laisser un commentaire