Europe France

l’OMS appelle à « prendre le contrôle » face à l’épidémie

L’Organisation mondiale de la santé a exhorté, vendredi 3 juillet, à sortir du déni et réellement « engager le combat » contre la pandémie due au coronavirus qui est toujours en pleine flambée, notamment aux Amériques.

« Il est vraiment temps que les pays regardent les chiffres. S’il vous plaît, n’ignorez pas ce que vous disent les chiffres », a lancé le responsable des urgences sanitaires à l’OMS, Michael Ryan. « Il n’est jamais trop tard, dans une épidémie, pour prendre le contrôle. »

La pandémie due au nouveau coronavirus a fait au moins 522 246 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l’apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l’Agence France-presse (AFP) à partir de sources officielles vendredi à 21 heures. Plus de 10,9 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

  • Le confinement des personnes âgées en Colombie allégé

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, l’Amérique latine a dépassé vendredi l’Europe en nombre de cas, avec plus de 2,7 millions de malades. Le Brésil a ainsi recensé 42 223 nouveaux cas de contamination au cours des vingt-quatre dernières heures, pour un total de 1 539 081 cas depuis le début de l’épidémie. Par ailleurs, 1 290 décès supplémentaires ont été enregistrés, portant le bilan total de l’épidémie à 63 174 morts dans le pays.

Lire aussi Coronavirus : bars et restaurants rouvrent à Rio de Janeiro, capitale touristique paralysée

En Colombie, sont recensés 106 000 cas et 3 600 décès. Un tribunal de Bogota a ordonné au chef de l’Etat de « ne pas appliquer temporairement » deux mesures décrétées dans le cadre de l’urgence sanitaire, qui obligent les seniors à rester confinés jusqu’au 31 août, un mois et demi de plus que le reste de la population, et ne leur permettent de sortir que trois fois une heure par semaine pour faire de l’exercice. Cette décision, datée de jeudi mais divulguée vendredi, reconnaît « les droits fondamentaux à l’égalité, au libre développement de la personnalité et à la liberté de déplacement des demandeurs et des adultes âgés de plus de 70 ans ».

Lire aussi Coronavirus : visualisez les pays qui ont « aplati la courbe » de l’épidémie et ceux qui n’y sont pas encore parvenus
  • Des niveaux records aux Etats-Unis

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Aux Etats-Unis, la couleur du coronavirus

Pays le plus endeuillé au monde (129 405 décès), les Etats-Unis, dont le président Donald Trump veut couper les ponts avec l’OMS en pleine pandémie, ont atteint vendredi un niveau record avec 57 683 nouvelles contaminations en 24 heures, portant le total à plus de 2,8 millions, selon l’université Johns Hopkins.

Le sud et l’ouest du territoire voient une flambée de cas, qui « met tout le pays en danger » selon les termes d’Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses. Il a prédit que le nombre quotidien de contaminations pourrait bientôt atteindre les 100 000 et admis que la maladie était dans son pays hors de contrôle.

Des cas ont notamment été recensés dans la Ligue nord-américaine de baseball (MLB). Trente-huit cas de contamination ont été diagnostiqués lors des 3 185 tests réalisés dans les franchises de la MLB qui ont repris l’entraînement vendredi, a annoncé la MLB. Parmi les tests positifs, figurent 31 joueurs et sept membres de l’encadrement d’un total de 19 équipes. Avec un ratio de 1,2 % de cas positifs, la MLB se situe bien en deçà de la NBA (basket) avec 5,3 % de cas positifs et de la MLS (football) avec 2,7 % de cas positifs. La saison 2020 de la MLB, reportée, doit débuter le 23 ou le 24 juillet.

  • Réouverture des écoles et universités annoncée à Haïti

Les établissements scolaires d’Haïti, fermés depuis mi-mars, vont rouvrir le 10 août, a annoncé le président haïtien vendredi, officialisant également la reprise des services religieux au 12 juillet. Dès la découverte des deux premiers cas de nouveau coronavirus sur son territoire, le 19 mars, Haïti avait décrété la fermeture de toutes les écoles, des lycées et des universités.

Avec moins de 6 200 cas testés positifs et 110 décès officiellement attribués au Covid-19, la faible virulence du virus en Haïti est une « heureuse surprise » pour la communauté médicale qui craignait une hécatombe dans le pays aux infrastructures hospitalières lacunaires.

  • La contagion « stoppée » à Pékin

En Chine la municipalité de Pékin, qui a connu mi-juin un rebond du nombre de cas de Covid-19, a annoncé vendredi la levée de la plupart des restrictions pour quitter la ville samedi à minuit (17 heures à Paris), assurant avoir stoppé la contagion. Après deux mois sans aucune contamination au coronavirus, la ville de 21 millions d’habitants a brusquement vu le nombre de cas se multiplier le mois dernier. Au moins 331 personnes ont ainsi été contaminées.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : la Chine s’est lancée dans la course au vaccin « à un rythme de guerre »

Alors que cette réapparition du virus à Pékin a été attribuée à un important marché de gros agricole de la capitale, la Chine s’est engagée à supprimer progressivement l’abattage et la vente de volailles vivantes sur les marchés alimentaires.

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Sur le déconfinement et ses enjeux

Le Monde avec AFP


Source link

Laisser un commentaire