autres

L’Evêque de Thiès prend ses responsabilités

face à la montée des cas de Covid  lors de cette méchante et meurtrière seconde vague de l’épidémie à coronavirus, l’Evêque de Thiès préoccupé, a pris ses responsabilités face à sa communauté: « En grande partie, notre Diocèse est concerné par l’état d’urgence assorti du couvre-feu. Je vous demande malgré les bonnes traditions de solidarité et de compassion, d’observer, à partir de ce dimanche 24 janvier et jusqu’à nouvel ordre, les instructions sur l’ensemble du territoire du Diocèse, pour éviter les rassemblements jugés propices à la contamination », a indiqué l’Évêque de Thiès, Monseigneur André Guèye, à travers un communiqué. Une attitude sage, qui s’inscrit en droite ligne dans le nouveau plan de riposte a été décrété par le Président de la République.

Ainsi, « constatant que la pandémie de Covid-19 n’en finit pas de se propager et de faire des victimes de plus en plus nombreuses dans nos communautés paroissiales,  les messes de mariage sont strictement réservées à la famille et aux proches parents », annonce l’autorité religieuse. Pour ce qui est de l’organisation des funérailles,  Monseigneur André Guèye recommande que  les veillées de prières publiques dans les maisons et les expositions de corps sont suspendues. En sus, la levée du corps est désormais réservée à la famille restreinte. Par ailleurs, l’Evêque de Thiès déconseille  « les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies organisées à la maison mortuaire »

A ce sujet, il renseigne : « Les corps seront directement acheminés au cimetière où le prêtre fera l’absoute, en présence de la famille restreinte et des proches parents. Une messe à l’intention du défunt peut être célébrée avant ou après les obsèques, à la demande de la famille ou des proches. 

Sur ce, l’Evêque a rappelé , toujours dans le communiqué, que l’état d’urgence dans les régions de Dakar et de Thiès interdit cortèges, défilés, rassemblements et manifestations sur la voie publique, toute réunion publique et privée, y compris les baptêmes, les mariages, les réceptions et les cérémonies religieuses. Ce qui fait que pour les messes, Mgr André Guèye a demandé aux fidèles de nettoyer les vases sacrés, surtout le calice avec des produits appropriés avant toute célébration. De prendre toutes les précautions pour la visite et la communion des malades et de tenir les rassemblements opportuns (visites, réunions de mouvements d’associations, de groupes de prière etc) dans des espaces aérés et ouverts.

Aussi, a-t-il, invité les chrétiens à mieux organiser les quêtes et offrandes, sans se passer les paniers ou caisses, et en respectant la distanciation.

Laisser un commentaire