autres

Les négociations secretes entre Macky Sall et Karim Wade

Entre le Président de la République Macky Sall et le Parti démocratique sénégalais (PDS), on  s’achemine vers des retrouvailles. Nos confrères de xibaaru soulignent que le PDS est sur le point de rejoindre le « Macky » dans le plus grand secret. C’est le résultat des négociations directes qui se déroulent en ce moment entre Karim Wade et le Président de la République Macky Sall. Me Abdoulaye Wade, vieux et indisponible, c’est Karim Wade qui pilote depuis le Qatar où il se trouve en « exil ».

Karim Wade a pris bien en main les choses au PDS. Actuellement, c’est lui qui donne les instructions dans ce parti. D’ailleurs, chez les responsables du PDS, personne ne peut plus agir, ni parler sans le consentement du fils de l’ancien Président de la République du Sénégal. Karim Wade a contrôle sur tout désormais au PDS.

Karim Wade est fatigué. Depuis qu’il a été mis en prison ensuite gracié avant d’être conduit dans un vol qui l’attendait à l’ancien aéroport Léopold Sédar Senghor pour être conduit au Qatar, Karim Wade voit que toutes les luttes engagées par le PDS afin qu’il revienne au Sénégal, sont vaines. Il a assisté impuissant au rejet de sa candidature à l’élection présidentielle de 2019, sans que le PDS ne puisse lever le plus petit doigt, malgré les menaces de son père.

Face à Macky Sall, Karim Wade change de fusil d’épaule. Il accepte désormais de se rapprocher du régime de Macky Sall. Selon des sources du PDS, Karim Wade a déjà donné des instructions à tous les responsables et députés de son parti pour qu’ils s’abstiennent de s’en prendre au régime du Président Macky Sall. Mieux, il leur est même demandé de garder leurs distances du reste de l’opposition, et de rester dans toutes les initiatives de cette dernière pour combattre le régime.

D’ailleurs, les derniers agissements du PDS montrent des signes d’entrisme. L’on a même vu Lamine Ba apporter récemment la réplique au mouvement Noo Lank qui a accusé le PDS d’avoir fait capoter l’initiative de l’opposition devant les juridictions pour faire annuler la nouvelle loi sur l’état d’urgence. Et dans les coulisses, il se susurre qu’un réaménagement verrait l’entrée de libéraux « wadistes » dans le prochain gouvernement. Avec le ralliement du PDS, Macky Sall obtiendrait enfin la réunification à ses côtés de toute la famille libérale. Un coup dur pour le reste de l’opposition que Macky Sall veut réduire à sa plus simple expression.

xibaaru

Laisser un commentaire