Informatique / H-tech

les enfants n’ont plus accès aux contenus jugés racistes

                            Après avoir affiché un message d’avertissement sur certains contenus problématiques, Disney les retire purement et simplement des profils enfants. Les jeunes spectateurs ne pourront plus voir Peter Pan sans la validation d’un adulte.                           </p><div id="single__post">
                        <figure id="attachment_369055" aria-describedby="caption-attachment-369055" style="width: 900px" class="wp-caption aligncenter"><img loading="lazy" class="size-full wp-image-369055" src="https://www.journaldugeek.com/content/uploads/2016/02/peter-pan.jpg" alt="" width="900" height="675"/><figcaption id="caption-attachment-369055" class="wp-caption-text">Crédits : Disney</figcaption></figure><p>À l’automne dernier, Disney avait ajouté un <a href="https://www.journaldugeek.com/2020/10/20/disney-racisme-avertissement/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">avertissement</a> avant les films qui véhiculaient des stéréotypes racistes. Le but de la manœuvre était de contextualiser l’œuvre dans son époque, sans pour autant la censurer. Ainsi, on pouvait lire <em>« Ce programme comprend des représentations négatives et/ou des mauvais traitements à l’égard des personnes ou des cultures. Ces stéréotypes étaient erronés à l’époque et le sont encore aujourd’hui. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous voulons reconnaître son impact néfaste, en tirer des leçons et déclencher une conversation pour créer ensemble un avenir plus inclusif. »</em> Parmi les productions Disney épinglées, on retrouve <em>La Belle et le Clochard</em>,<em> Le Livre de la Jungle</em>, <em>Peter Pan</em> ou encore <em>Dumbo</em>. Ce dernier film véhiculait des stéréotypes raciaux sur les noirs américains par le biais des personnages de deux corbeaux, représentés comme pauvres, ignorants et voleurs.

Désormais inaccessibles pour les plus jeunes

Depuis la plateforme revoit sa copie et empêche désormais les plus jeunes d’accéder à ses contenus problématiques, sans l’approbation d’un adulte. Les films ne disparaissent pas du catalogue pour autant, mais Disney entend protéger les plus jeunes de ces imageries racistes et leur permettre de les visionner avec des adultes pour engager le dialogue. Après un rapide tour sur un profil enfant Disney+, on remarque la disparition des long-métrages comme Peter Pan. Le second film est disponible. En revanche, d’autres œuvres de la filmographie de Disney restent encore absentes. Le film Les mélodies du sud, déjà critiqué à sa sortie pour le racisme qu’il véhicule, n’avait pas eu le droit à une sortie en DVD et a été volontairement écarté de l’offre de SVOD. La firme retravaille d’ailleurs sur son attraction Splash Mountain inspirée du film. La nouvelle version sera consacrée à La Princesse et la Grenouille, dont l’héroïne Tiana était la première princesse noire de l’univers. La firme avait aussi censuré numériquement l’un des long-métrages live sur sa plateforme : Splash. Des cheveux avaient été ajoutés pour couvrir les fesses de l’héroïne.


S’abonner à Disney+


Source link

Laisser un commentaire