Informatique / H-tech

les 14 lauréats sont connus !

Mise à jour 15 juillet 2020 :

La Poste vient d’annoncer les 14 lauréats du concours French IoT, bravo à elles !

Lauréats French IoT

© La Poste

Catégorie Services :

  • FACIL’iti offre une solution d’accessibilité numérique qui adapte l’affichage d’un site web pour un public ayant un trouble visuel, moteur ou cognitif ou des troubles temporaires.
  • FIFTY est une plateforme de formation « e-doing » des collaborateurs en matière de management et de vente notamment, utilisant de la méthode nudge associée à une IA.
  • NU ! a imaginé un frigo intelligent permettant aux employés de se restaurer au bureau de manière simple et visant le zéro déchet.
  • ZEI est la première plateforme digitale permettant aux entreprises d’accélérer et de mesurer leur démarche d’impact environnemental et sociétal.

Smart City & Mobilité :

  • HIPLI est un service clé-en main de livraison en économie circulaire pour e- commerçants comprenant des colis réutilisables plus de 100 fois avec
    optimisation des flux logistiques.
    Search est une solution pour faciliter la mobilité des salariés (les trajets domicile-travail ou déplacements professionnels) en maitrisant à la fois le budget et les émissions de CO2.
  • Tousfacteurs a imaginé une solution de livraison verte dédiée au dernier kilomètre grâce à un réseau de hubs urbains et une technologie de gestion des opérations en temps réel.

Catégorie Deep Tech :

  • M-Cador est une solution d’automatisation de tâches d’inspection visuelle complexes : analyse d’images et vidéos en temps réel, basée sur des caméras
    intelligentes et/ou des smartphones.
  • Whispeak : solution de biométrie vocale qui permet de s’authentifier avec sa voix facilement et en toute sécurité, tout en respectant les données utilisateur.

Gov Tech & Civic Tech :

  • Profil Public : Plateforme de recrutement innovante dédiée au secteur public spécialisée dans le marketing RH.
  • Viatic a imaginé PiloterMaCommune.fr, une plateforme collaborative d’aide au pilotage de la commune et de démocratie participative pour les élus locaux, couplée avec une application citoyenne (VivreMaCommune).

Catégorie Santé :

  • Diabnext est une solution pour optimiser la prise en charge des patients atteints de diabète. L’objet connecté se fixe sur les stylos à insuline et aux glucomètres et remonte automatiquement les données. Il est remboursé par la CNAM.
  • IFSImulation est le premier simulateur virtuel pour le personnel infirmier, « Jamais la première fois sur le patient » permet un apprentissage par la pratique grâce à la réalité virtuelle.
  • Ludocare a inventé Joe, le robot compagnon qui accompagne les enfants atteints de maladies chroniques. Associé à une application, il permet l’autonomisation et le suivi des prises de médicaments au domicile.

Malgré un contexte économique incertain, La Poste continue de soutenir vigoureusement l’écosystème de start-up françaises. En annonçant la sixième édition de son concours French IoT, elle souhaite explicitement « accompagner le rebond des start-up » et assurer « la transformation de la société » avec des innovations connectées et engagées.

Les jeunes pousses sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement intensif sur 6 mois pendant lesquels se succéderont ateliers, sessions de mentoring, réseautage et des conseils d’experts en vue de préparer une levée de fonds. La date limite de candidature pour le concours French IoT est fixée au 10 juin 2020 – un délai qui a été rallongé pour tenir compte de la situation actuelle.

Répondre aux grands défis sociétaux

Pour cette nouvelle édition du concours, La Poste se met à la « recherche de start-up partageant les mêmes valeurs » dont l’ambition est de mettre la technologie au service de l’humain et des enjeux globaux de la société.

Cette année, l’impact sociétal sera un critère de sélection à part entière, au même titre que la qualité de la solution, l’équipe, le modèle économique, l’usage ou encore le caractère innovant du produit ou service. Le concours souhaite ainsi mettre en lumière les start-up qui font du « numérique éthique, inclusif et à faible impact environnemental » le moteur de leur activité.

Par ailleurs, le concours French IoT souhaite atteindre la parité parmi les start-up lauréates – pour continuer d’encourager les femmes à entreprendre. Depuis sa création, ce challenge peut d’ores et déjà se féliciter d’avoir vu presque la moitié des start-up lauréates être co-fondées par des femmes. La Poste renouvèlera aussi cette année son prix Coup de Coeur « Femmes du Numérique » en partenariat avec KissKissBankBank, en récompensant 3 projets portés par des femmes.

Au delà de ces critères, il faut évidemment que la solution apportée par la start-up soit un service connecté ou numérique, et qu’elle s’inscrive dans l’une des 5 thématiques définies par le comité d’organisation du concours French IoT : Services, Smart City, Deep Tech, Gov Tech ou Santé.

Thématiques du concours French IoT

Simplifier la vie des entreprises et des particuliers par des services de proximité, inclusifs et respectueux de l’environnement

Contribuer au mieux vivre ensemble sur son territoire et maîtriser son impact environnemental

Renforcer la sécurisation et l’automatisation par des technologies avancées, éthiques et éco-conçues

Rendre les services publics plus accessibles et favoriser la confiance citoyenne

Agir pour une meilleure prévention et un suivi médical plus souple, dans un cadre éthique.

« On a tous les mêmes problématiques »

Céline Salmon, la responsable marketing et communication chez Nielsen Concept, une start-up active dans la mobilité urbaine et lauréate du concours en 2019, a particulièrement apprécié le premier séminaire de 4 jours qui leur a permis de mieux « structurer leurs idées » et d’aborder tous les thèmes de l’entreprise avec des experts métiers. A l’issue du bootcamp, son équipe a revu ses priorités « tout en restructurant complètement la partie commerciale ».

Si les start-ups recrutées par La Poste dans le cadre de ce concours sont à des stades d’avancement très différents, « on a tous les mêmes problématiques, actuelles ou à venir » explique Céline avec beaucoup de lucidité.

Ce programme lui a également apporté « une opportunité commerciale » exceptionnelle avec une visibilité et une crédibilité dans les affaires qui leur a été apportée par le tampon du groupe français. Elle conclut : « La Poste a axé son accompagnement sur des formations très poussées, et c’est quelque chose que l’on n’aurait jamais pu se payer ».

Comment participer ?

Si votre start-up répond à tous les critères de sélection ci-dessus, il faudra se rendre sur le site concours-french-iot.laposte.fr pour remplir sa candidature avant le 10 juin 2020. Pour valider la participation au concours, La Poste demande à tous les candidats de télécharger un pitch en vidéo (2 minutes max) sur YouTube pour présenter leur solution.

Participer au concours

Le 7 et 8 juillet prochain, les start-ups pré-sélectionnées seront amenées à pitcher leur produit (ou service) devant un jury qui annoncera quelques jours après (10 juillet) les gagnants du concours. Le programme d’accélération débutera dès la fin du mois d’août avec la participation des start-up lauréates au bootcamp d’intégration.

Calendrier French IoT

© La Poste


Source link

Laisser un commentaire