Europe France

L’éducation nationale détaille le fonctionnement des écoles en cas de reprise de l’épidémie de Covid-19

Les écoles, collèges et lycées auront attendu longtemps le détail des « scénarios » pour la rentrée, ces directives et recommandations que l’éducation nationale avait promises en cas de dégradation de la situation sanitaire. Une partie de la réponse vient d’être apportée par l’institution, qui a mis en ligne, vendredi 17 juillet, un « plan de continuité pédagogique » disponible sur le site Eduscol. Celui-ci présente deux cas de figure sous forme de fiches pratiques.

L’hypothèse d’une circulation active du Covid-19 déclencherait un protocole sanitaire strict, similaire à celui qu’ont connu les écoles lors de la première phase du déconfinement, le 11 mai. Une liste de « choses à penser » a été créée pour le cas où les écoles, collèges et lycées devraient organiser l’accueil des élèves en petits groupes, et dans des espaces réaménagés pour maintenir la distance sociale. Des outils et des exemples de « bonnes pratiques » sont à disposition pour faciliter la réorganisation des lieux et des emplois du temps.

Certains dispositifs mis en place pendant la crise sanitaire pourront également être réactivés si les écoles doivent à nouveau limiter leur nombre d’élèves : « l’école à la maison » et les classes virtuelles offertes par le CNED ; mais aussi la prise en charge des enfants dans le dispositif périscolaire « 2S2C » (sport, santé, culture, civisme), lorsque la taille des groupes ne permet pas d’accueillir tout le monde.

« Profusion de ressources pédagogiques »

Le deuxième cas de figure est celui d’une circulation très active du virus « nécessitant la fermeture des écoles, collèges et lycées sur une zone géographique déterminée ». Une logique de « cluster », qui est la « plus probable », selon la direction générale de l’enseignement scolaire. Là encore, des fiches pratiques doivent permettre de fluidifier l’organisation. Des contacts sont disponibles pour demander le prêt de matériel numérique aux enseignants et aux élèves. Une « boîte à outils » utile, selon Philippe Vincent, le secrétaire général du SNPDEN-UNSA, qui rappelle cependant que « l’hypothèse de la fermeture est la plus simple à gérer pour les chefs d’établissement ».

Les professeurs disposent en outre d’un ensemble de ressources pour pouvoir mettre en place un enseignement entièrement à distance ou un mélange de « présentiel » et « d’école à la maison ». L’ensemble des classes en vidéo diffusées sur France 4 pendant le confinement dans le cadre de l’émission « La maison Lumni » sont recensées en accès libre sur Eduscol, avec des exercices correspondants.

Il vous reste 44.76% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


Source link

Laisser un commentaire