Cameroun

le militant du MRC arrêté au Gabon a été gravement torturé avant sa libération

Amougou Belinga est le PDG de Vision 4

Le secrétaire départemental du MRC Gabon, Serge Sihonou, arbitrairement arrêté, a été libéré aux alentours de 21h. Juste après la correspondance du Président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun adressée à l’ambassadeur du Gabon au Cameroun, annonce le service de communication de ce parti politique dans un communiqué.

Détenu dans les locaux du contre-espionnage gabonais

Le militant « était détenu et torturé depuis plusieurs jours dans les locaux du contre-espionnage gabonais à Libreville à la demande de Mme Ondoua Ateba, une militante du RDPC et ambassadeur du Cameroun au Gabon », explique le parti que dirige le Pr. Maurice Kamto.

Le représentant local du MRC ressort des services gabonais dans un très mauvais état psychologiques et physiques. Il aurait enduré des « tortures morales et physiques ». C’est pourquoi le président national du MRC invite le gouvernement gabonais et madame l’ambassadeur du Cameroun au Gabon à prendre toutes les dispositions nécessaires pour veiller à sa santé. Mais également à sa sécurité.

L’attitude de madame l’ambassadeur

Le parti politique d’opposition dénonce « l’attitude irresponsable et honteusement partisane de madame l’ambassadeur du Cameroun au Gabon ». Et tient la diplomate « pour responsable de la sécurité de ses militants vivants dans ce pays voisin.»

Le MRC invite par ailleurs les autorités gouvernementales gabonaises à refuser à l’avenir de se laisser instrumentaliser par les autorités diplomatiques camerounaises dans leur pays. « Les militants du MRC sont très sensibles à l’accueil fraternel du peuple gabonais. Cependant, dans le respect des lois gabonaises, ils se tiennent tout autant à participer à la vie politique de leur pays, le Cameroun. » Conclut le communiqué.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire