Europe France

le déroulé des événements qui ont conduit à la mort d’Adama Traoré

Le 19 juillet 2016, dans la cour de la gendarmerie de Persan (Val-d’Oise), à une trentaine de kilomètres au nord de Paris, Adama Traoré gît, inanimé. Il est 19 h 05 quand le médecin du SAMU appelé sur place déclare son décès. Depuis, au gré des expertises contestées et des témoignages contradictoires, cette affaire judiciaire hors norme ne s’est jamais refermée.

Que s’est-il passé ce jour-là, entre 17 h 05 et 19 h 05, dans les ruelles et un appartement de Beaumont-sur-Oise, puis à la gendarmerie de Persan ? Grâce à l’analyse des images de vidéosurveillance, au recoupement des échanges radio des forces de l’ordre et aux récits de témoins, l’équipe vidéo du Monde, en partenariat avec le collectif d’experts Forensic Architecture, a reconstitué les deux heures critiques qui ont précédé la mort d’Adama Traoré.

Forensic Architecture est un groupe de recherche indépendant fondé en 2010 à la Goldsmiths University of London. Composé d’universitaires, de journalistes d’investigations, de data-scientifiques et d’architectes, il enquête grâce à l’image sur des cas de violences d’Etat et de violations des droits de l’homme autour du monde. Depuis quelques années, le groupe collabore avec de grands médias internationaux en vidéo, comme le New York Times, le Guardian ou Le Monde.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Adama Traoré : les zones d’ombre d’une affaire devenue un symbole

Source link

Laisser un commentaire