Gabon

Le COVID-19 n’est pas une maladie saisonnire (OMS)


Une croyance “errone” fait de la pandmie de COVID-19, une maladie saisonnire. L’t ne protge pas du coronavirus, rappelle l’Organisation mondiale de la sant (OMS).L’agence onusienne estime que les saisons ne semblent pas avoir d’impact sur le dveloppement de la pandmie de COVID-19. A la question d’un journaliste sur une quelconque baisse des cas d’infection durant l’t, la porte-parole de l’OMS, Margaret Harris a mis en garde contre toute complaisance concernant la transmission du nouveau coronavirus pendant la saison estivale dans l’hmisphre nord.

Elle a affirm que ce virus ne se comportait pas comme la grippe qui a tendance suivre les tendances saisonnires. “La saison ne semble pas avoir de rpercussion sur la transmission du virus”, a dclar Mme Harris, lors d’un point de presse virtuel, mettant ainsi en garde contre l’illusion d’tre protg en t.

“Les gens pensent encore aux saisons”, a-t-elle ajout, remettant en cause cette “ide persistante selon laquelle le virus est saisonnier”. “Mme s’il s’agit d’un virus respiratoire, qui sont historiquement saisonniers, celui-ci se comporte diffremment”, a insist la Dr Harris.

S’agissant de la “croyance selon laquelle le risque d’infection est moindre en t”, la porte-parole de l’OMS relve : “ce virus aime toutes les saisons”. Mme Harris en veut pour preuve que parmi les pays les plus touchs du monde, le premier, les Etats-Unis, est en t, et le deuxime, le Brsil, traverse actuellement l’hiver.

L’OMS rappelle que ce sont les rassemblements de masse qui affectent la transmission du COVID-19. Les sources de propagation du coronavirus, ce sont “les gens qui se rassemblent, et les gens qui ne prennent pas de distance sociale, qui ne prennent pas les prcautions pour s’assurer qu’ils ne sont pas en contact troit”, a prcis la Dr Harris.

L’agence onusienne reconnat toutefois que la conjonction du virus de la grippe – qui est saisonnier et frappe en hiver- et du nouveau coronavirus tait un sujet d’inquitude. Un scnario qui risque d’augmenter la pression sur les systmes de sant. “S’il y aura un mlange, cela crera-t-il de la confusion? Ce serait une proccupation, car si vous avez une augmentation des maladies respiratoires alors que vous en avez dj une trs forte charge, cela met encore plus de pression sur le systme de sant”, a fait remarquer la porte-parole de l’OMS. Elle encourage donc tout un chacun ” se faire vacciner contre la grippe”.

A noter que la pandmie du nouveau coronavirus a fait au moins 650.069 morts dans le monde, selon un bilan tabli mardi par l’OMS. Plus de 16,3 millions de cas d’infection ont t officiellement diagnostiqus dans 196 pays et territoires depuis le dbut de l’pidmie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touch tant en nombre de morts que de cas, avec 146.331 dcs pour 4,2 millions de cas recenss. Aprs les Etats-Unis, les pays les plus touchs sont le Brsil avec 87.004 morts pour 2,4 millions de cas, le Royaume-Uni avec 45.752 morts (299.426 cas), le Mexique avec 43.680 morts (390.516 cas), l’Italie avec 35.107 morts (246.118 cas) et la France avec 30.192 dcs (180.528 cas).

Et ce stade de la pandmie, l’agence onusienne encourage donc tous les pays effectuer des tests, soulignant que le dpistage est absolument essentiel. “Vous ne savez pas o se trouve votre foyer si vous ne testez pas les gens. Et nous encourageons galement tous les pays rendre l’accs au dpistage large et disponible”, a conclu la porte-parole.




Source link

Laisser un commentaire