autres Buzz Lifestyle

Le coronavirus pourrait provoquer une vague de lésions cérébrales, préviennent des scientifiques

Des complications du Covid-19 touchant le cerveau, potentiellement mortelles, comme un accident vasculaire cérébral, un délire, des hallucinations ou des lésions nerveuses, pourraient être plus courantes qu’on ne le pensait initialement, a averti mercredi une équipe de médecins britanniques.

Une étude menée à l’University College London (UCL) a répertorié 43 cas de patients atteints de coronavirus souffrant de dysfonctionnement cérébral temporaire, d’accidents vasculaires cérébraux, de lésions nerveuses ou d’autres effets cérébraux graves.

Michael Zandi, de l’Institut de neurologie de l’UCL, qui a codirigé l’étude, a déclaré que la question de savoir si nous verrons une large échelle de lésions cérébrales liées à la pandémie reste à voir.

Les neuroscientifiques et les médecins spécialistes du cerveau disent que les nouvelles preuves de l’impact du coronavirus sur le cerveau sont troublantes.

L’étude, publiée dans la revue Brain, a révélé que neuf patients atteints d’une inflammation du cerveau ont été diagnostiqués avec une maladie rare appelée encéphalomyélite aiguë disséminée (ADEM) qui est plus fréquemment observée chez les enfants et peut être causée par des infections virales.

Adrian Owen, neuroscientifique à l’Université Western au Canada, a noté que les preuves émergentes soulignaient la nécessité de vastes études détaillées et d’une collecte de données mondiales pour évaluer la fréquence de ces complications neurologiques et psychiatriques.

Le nouveau coronavirus a été signalé pour la première fois à Wuhan, en Chine, et a infecté plusieurs personnes et tué plus de 234 139 personnes dans le monde. Il a également frappé plusieurs célébrités et personnalités politiques de premier plan dans le monde, tels que le chanteur gabonais Manu Dibango et pleins d’autres personnalités…

Le virus est un nouveau membre du groupe des coronavirus, qui n’a jamais été identifié chez l’homme. La famille des virus comprend également le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV), qui provoquent des maladies allant du rhume à des maladies plus graves.

Les coronavirus sont zoonotiques, ce qui signifie qu’ils sont transmis par les animaux aux humains.  Les humains et les animaux tels que les mammifères et les oiseaux peuvent être affectés par la maladie.

 Le nom coronavirus est dérivé du latin corona, qui signifie «couronne» ou «halo».

Le 11 février, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé que le nom officiel de la maladie causée par le nouveau coronavirus est Covid-19, tiré des mots «corona», «virus» et «disease».

 En décembre 2019, une épidémie a été signalée à Wuhan, en Chine. Le 31 décembre 2019, l’épidémie a été attribuée à une nouvelle souche de coronavirus, qui a reçu le nom provisoire 2019-nCoV de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), puis renommée SARS-CoV-2 par le Comité international de taxonomie de virus.




Source link

Laisser un commentaire