Informatique / H-tech

Le concurrent de TikTok qui rémunère ses utilisateurs a été éjecté de Google Play Store

Depuis le début de l’année, on ne cesse d’évoquer le succès de TikTok, la plateforme vidéo proposée par la société chinoise ByteDance, qui fait déjà partie des applications les plus téléchargées dans le monde durant les 10 dernières années. Mais pendant que TikTok se fait une place dans la cour des grands, un autre réseau social, très similaire à celui-ci, et qui est également proposé par une entreprise chinoise, tente de se faire une place sur le marché américain : Zynn.

Et comme TikTok, Zynn pourrait bien faire un tabac aux USA. Il y a quelques jours, nous évoquions cette app qui, en peu de temps, est parvenue à se positionner dans la liste des applications les plus téléchargées dans le pays de l’Oncle Sam. Son secret ? Payer les utilisateurs. Pour doper sa croissance, Zynn promet une récompense aux utilisateurs lorsque ceux-ci regardent des vidéos ou bien lorsqu’ils invitent des amis.

Plagiat ?

Malheureusement pour cette app, celle-ci a déjà été bannie du Play Store de Google. Comme le rapporte The Verge, un représentant de Zynn a récemment indiqué au Financial Times que le « plagiat » serait le motif de ce bannissement. Celui-ci aurait également admis que l’app a « eu quelques lacunes dans ce domaine »

En effet, Zynn aurait cloné des comptes, et copié des vidéos provenant de TikTok afin de remplir son application, sans le consentement des utilisateurs concernés. Cela a été mis en lumière dans un article publié le 9 juin par le magazine Wired. Ce dernier indiquait que l’app « regorge de contenu volé ».

Sur Twitter, Zynn indique néanmoins qu’il est actuellement en discussion avec Google afin de trouver une solution le plus vite possible.

Sinon, on notera que le modèle utilisé par Zynn pour doper sa croissance, qui consiste à rémunérer les utilisateurs qui invitent des amis, est aussi critiqué. Néanmoins, l’entreprise affirme que tout ce qu’elle fait, c’est donner aux utilisateurs l’argent qu’elle devrait normalement dépenser en publicités. « Nous ne voulions pas payer des géants comme Facebook ou Google, nous avons donc utilisé exactement le même montant pour payer nos utilisateurs de première ligne », a aussi expliqué le représentant de Zynn au FT. « Notre application n’aura de valeur et d’importance qu’avec un grand nombre d’utilisateurs. »

Laisser un commentaire