Cameroun

Khloe Kardashian met en vente un vêtement prêté par un styliste, il réagit

Wanda Peeps, “il faut remettre à César ce qui est à César”, comme le dit un certain dicton. Lorsqu’il s’agit des affaires, les sœurs Kardashian n’ont pas de frein. Cependant, tout le monde n’est pas enclin à se laisser berner les yeux fermés.

L’expression “droit d’auteur” semble légèrement échapper aux go de la célèbre famille Kardashian. Alors que ces dernières ont déjà à plusieurs reprises été jetées sous les feux des projecteurs pour des affaires de vol de créations – le cas récent de Kim Kardashian taclée pour avoir donné à son coiffeur le crédit d’une œuvre qui appartenait à une autre – la leçon ne semble toujours pas intégrée.

En effet, c’est désormais au tour de Khloe Kardashian de faire parler pour des raisons analogues après qu’un styliste du nom de Christian Cowan a exposé la tentative de vol d’une de ses créations par la star.

Sur son site web de vêtements Khloe’s Kloset, la go a mis en vente sans permission préalable, un vêtement qui lui avait été octroyé par le stylisliste. Surpris de constater cela, ce dernier a publié dans une de ses stories une capture du site avec l’affirmation :

“@KhloeKardashian pourquoi mes échantillons de projet que je t’ai prêté sont en vente sur ton site web ? Nous avons envoyé un email trois fois de suite sans réponse”

Terrible ! Le respect a clairement pris une autre route Wanda Peeps. Sur la description du site web de la go, on peut pourtant lire :

“Kardashian Kloset est un site de revente de vêtements de créateur de luxe…”

Encore faut-il que ce dernier soit au courant dirait-on. Les vieilles habitudes ont la peau dure Wanda People. Si les affaires nécessitent parfois d’enfreindre secrètement quelques règles, pour les Kardashians par contre la discrétion ne fait pas partie de l’équation.

Le vêtement en question a été retiré par du site web quelques temps après les affirmation du styliste. Cependant, Khloe Kardashian ne s’est toujours pas prononcée sur l’affaire.

M.E.


Source link

Laisser un commentaire