autres Buzz Lifestyle

Kanye West lance sa campagne

Kanye West a officiellement lancé sa campagne pour l’élection présidentielle du 3 novembre avec un meeting peu orthodoxe à Charleston, en Caroline du Sud.

Lors de ce meeting, le rappeur a prononcé un discours controversé et désordonné pendant environ une heure, heurtant parfois son auditoire et le poussant même à fondre en larmes.

Dans son discours, il a dénoncé l’avortement, juré, appelé des membres choisis au hasard à prendre la parole. Son comportement et ses commentaires ont laissé perplexes les personnes présentes.

« Harriet Tubman n’a jamais réellement libéré les esclaves. Elle les a juste fait travailler pour d’autres Blancs », a-t-il déclaré à un moment donné lors de la discussion sur l’inégalité économique.

Ancienne esclave devenue une figure emblématique de l’abolitionnisme, Tubman a aidé, au risque de sa vie, des dizaines d’esclaves à s’évader de l’État du Maryland en 1849.

L’événement qui a été retransmis en direct sur YouTube et diffusé sur les chaînes de télévision locales, laisse croire que Kanye West est plus intéressé par la diffusion d’un message que par la victoire à la présidentielle.

« La liberté ne vient pas d’une élection. La liberté vient du fait que vous ne téléchargez pas des contenus pornographiques. »

Il a également souligné que l’avortement devrait être légal mais fortement découragé, suggérant que s’il est élu, il compte mettre en place une politique qui permet à toute personne ayant au moins un enfant de recevoir un million de dollars.

Se référant à la Bible et aux enseignements chrétiens à de multiples reprises, le chanteur a fondu en larmes à un moment donné en décrivant comment il a failli être avorté par ses parents.

« La seule chose qui peut nous libérer est d’obéir aux règles qui nous ont été données pour une terre promise. L’avortement devrait être légal, car devinez quoi ? La loi n’est pas de Dieu de toute façon, alors qu’est-ce que la légalité ? »

Cet événement et son discours risquent de ne pas aider le chanteur à concrétiser son projet face à Donald Trump.

Le 4 juillet, Kanye West, 43 ans, a choqué le monde lorsqu’il a annoncé sa candidature à la présidence.

Crédit photo : bbc




Source link

Laisser un commentaire