Cameroun

Insurrection populaire : les chefs d’Etat-majors de l’armée en alerte

Tu es condamnés dans la misère par ton vol de 34 urnes peinent à manger

Le ministre de la Défense vient de mettre tous les personnels militaires « en alerte » pendant quatre jours, pour parer à la manifestation projetée par le MRC.

Un vent de panique souffle sur le Cameroun, depuis que le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a lancé un appel à manifester le 22 septembre pour réclamer le départ de Paul Biya du pouvoir.

L’armée a joint le concert des opposants à cette initiative en se mettant en alerte. C’est un message-porté du ministre de la Défense (ce 18 septembre 2020) qui appelle toutes les composantes de l’armée – Terre, Air, Mer et Gendarmerie nationale – à « maintenir leurs personnels en alerte du lundi 21 au jeudi 24 septembre 2020 ».

Les chefs d’Etat-majors sont appelés à « prendre des mesures sécuritaires préparatoires aux troubles à l’ordre public » dans toutes les garnissons. Lesdites mesures concernent notamment la suspension à toutes permissions ou congés des militaires, sauf permission exceptionnelle en cas de force majeure.

Le régime de Yaoundé multiplie les mesures d’intimidation et les menaces envers ceux-qui vont prendre part à la marche projetée par le MRC de l’opposant Maurice Kamto, bête noire du régime.

Les principales villes du pays connaissent depuis plus plusieurs jours un impressionnant déploiement des forces de sécurité.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire