Informatique / H-tech

Ingenuity sera le premier hélicoptère à voler sur Mars


Ce jeudi 30 juillet, la NASA a prévu d’envoyer deux engins en direction de Mars : le rover Perseverance et l’hélicoptère Ingenuity. Celui-ci sera le premier engin volant à explorer le ciel martien.

Vue d’artiste de l’hélicoptère Ingenuity de la NASA, en action, sur Mars (Crédits : NASA / JPL-CalTech).

Cette fois, le nouveau rover ne sera pas seul … sur Mars. Perseverance, le prochain engin terrestre à parcourir les plaines martiennes, sera assisté d’un petit hélicoptère, appelé Ingenuity. Les deux dispositifs conçus par l’Agence aérospatiale américaine (NASA) seront envoyés en direction de la Planète Rouge, depuis Cap Canaveral en Floride, ce jeudi 30 juillet. Le duo martien devrait ensuite atterrir sur Mars le 18 février 2021 pour y entamer un séjour d’au moins une année martienne, soit 687 jours terrestres. Si Perseverance ne sera pas le premier rover à explorer les plaines ocres de notre planète voisine (il y rejoindra, notamment, Curiosity, déjà sur place), Ingenuity sera le premier engin volant déployé dans le ciel de Mars. Il aura donc pour but de démontrer qu’il est possible d’introduire autre chose que des robots à roulette sur d’autres planètes, malgré les différences atmosphériques et gravitaires. En effet, la pression atmosphérique martienne est équivalente à 1% celle de la Terre. L’air y est donc plus fin et plus difficile à pratiquer en vol. La gravité de Mars est le tiers de celle de notre planète.

Comme le détaille Gizmodo, Ingenuity fait la taille d’un ballon de plage pour un poids estimé à 1,8 kilogrammes (contre 0,68 kg une fois sur Mars). Pour s’envoler, il est équipé de deux hélices, empilées l’une sur l’autre, de 1,2 mètres d’envergure chacune. Au-dessus de ses deux hélices, l’hélicoptère miniature se dote d’un panneau solaire pour recharger ses batteries et rester complètement autonome. 60 jours martiens après l’arrivée du rover sur Mars, Ingenuity se décrochera de son ventre comme un bébé kangourou à la poche de sa mère. Six jours plus tard, une fois chaque paramètre vérifié, Ingenuity effectuera alors un premier vol test. Il s’envolera verticalement à trois mètres de hauteur. Si ce premier essai est réussi, Ingenuity pourrait effectuer cinq vols ou plus, se baladant jusqu’à 10 mètres au-dessus du sol dans un rayon de 300 mètres. Il profitera d’un système de pilote automatique pour amorcer ses atterrissages lui-même. « L’équipe d’ingénieurs à l’origine d’Ingenuity a tout fait pour tester cet hélicoptère en simulation sur Terre et elle est impatiente de le faire réellement voler sur Mars, déclare MiMi Aung, directrice du projet pour le Jet Propulsion Laboratory de la NASA, dans un communiqué. Cela serait la récompense ultime pour notre équipe si Ingenuity prouvait qu’il est possible d’ajouter une autre dimension à la façon avec laquelle nous explorerons d’autres planètes à l’avenir. »

                    </div>

Source link

Laisser un commentaire