Emploi - Job -Bourse

IECD recrute 01 Stagiaire Ingénieur agronome APONH

Contexte

L’appui à l’innovation est présenté comme un nouveau levier de développement agricole dans les pays du Sud selon le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (NEPAD). Le projet SERVInnov[1], financé par l’Union Européenne et l’Union Africaine (LEAP-AGRI) s’intéresse aux services de support à l’innovation (SSI), à leur émergence et leur effet sur les processus d’innovation agricole et agro-alimentaire. Ces processus incluent une diversité d’innovation tant technique qu’organisationnelles tels que l’utilisation de drone pour la culture de maïs, la mise en place de système d’information numérisés sur les marchés, le développement de modes de stockage plus efficaces, ou encore la mise en place d’une nouvelle filière. Cette diversité d’innovation sous-entend des formes d’appui diversifiés qui vont aussi être fonction des contextes.  Les ISS incluent une diversité d’activités regroupant du conseil technique, du renforcement des capacités fonctionnelles des acteurs, la fourniture de ressources adaptés (financement dédiés à l’innovation), la mise en réseau, l’appui institutionnel, l’appui à l’accès au marché. Le projet SERVInnov est mis en œuvre dans trois pays (Burkina, Cameroun, Madagascar) regroupant une diversité de réalité du support à l’innovation en termes de dynamiques des politiques d’innovation, de types de fournisseurs et de type de services fournis. Les services de support à l’innovation correspondent aux services fournis à des porteurs d’innovation (collectifs d’agriculteurs, entrepreneurs, …) qui vont leur permettre de développer leur projet innovant.

Dans cette perspective, le projet SERVINNOV s’intéresse aux services support à l’innovation, à leur émergence et leur performance. Pour cela, un ensemble d’études de cas d’innovation vont être mis en œuvre dans les différents pays. Au Cameroun, un des cas portera sur la mise en place d’une nouvelle filière maraîchère. Cette innovation est accompagnée par l’IECD[2] à travers le projet APONH[3].

Objectifs de l’étude 

L’objectif de cette étude est d’analyser et d’évaluer les conditions de développement de la filière maraichage à l’Ouest Cameroun soutenu par l’IECD. Il s’agit de :

  • Comprendre le contexte de mise en place de cette nouvelle filière
  • Analyser le récit de l’innovation de son stade initial à aujourd’hui
  • Identifier les différentes étapes clés
  • Caractériser les moyens nécessaires à la mise en œuvre des ISS
  • Evaluer la performance des services fournis pour le développement de la mise en place de la filière
  • Etudier les conditions de réplicabilité de cette innovation

Méthode proposée

La méthodologie proposée consiste à :

  1. Effectuer une revue de la littérature sur l’analyse et l’évaluation de l’appui à l’innovation
  2. Construire avec le support des encadrants et de l’équipe projet, un cadre méthodologique et des outils de synthèse de l’information adaptés;
  3. Mettre en place des focus groups et des entretiens ainsi que de la recherche documentaire pour la collecte de données
  4. Restituer les résultats préliminaires aux porteurs de l’innovations et à l’IECD

Résultats attendus

  1. Méthodologie et outils de visualisation adaptées
  2. Rapport des résultats préliminaires
  3. Atelier de restitution et de validation des résultats
  4. Rapport d’étude à finaliser fin août 2021

[1] Strengthening innovation support SERVices to enhance INNOVations for sustainable food production, ensuring well-being of rural populations and reducing environmental degradation and resource depletion

[2] Institut Européen de Coopération et de Développement

[3] Projet de structuration d’une filière maraîchère sous contrat au Cameroun

Profil de candidat recherché :

Niveau : Master 2 ou fin de cycle d’ingénieur en école d’agronomie

Formation en économie de l’innovation, économie du développement, sociologie ou sciences de gestion ; spécialisation dans le domaine du développement agricole souhaitée ;

Aptitudes : sens de l’autonomie et capacité à mener des enquêtes auprès d’organisations ou de responsables politiques, capacité à lire l’anglais, capacité de rédaction et de synthèse (en français).

Conditions du stage

Conditions d’accueil : Le stagiaire sera co-encadré par le Cirad et l’IECD

Statut : stage conventionné

Dates du poste : Avril à Septembre 2021

Localisation : Cameroun (Douala – Dschang – Yaoundé)

Sous la responsabilité : de la Chargée de projet APONH

Conditions contractuelles :

  • Gratification de stage à hauteur de 600 euros sur la base de 35h par semaine.
  • Prise en charge des billets d’avion aller/retour : domicile – Cameroun – domicile
  • 1 jour d’absence indemnisée autorisée par mois complet travaillé

Cliquez ici pour postuler

carriere.iecd.org/fr/s/RjM7dvNx


Source link

Laisser un commentaire