Gabon

Haut-Ogoou/Enseignement suprieur: Le Snec-Ustm suspend sa grve


Les enseignants de lUniversit de sciences et techniques de Masuku (Ustm), dans la province du Haut-Ogoou (Sud-est), runis au sein du Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec), ont dcid, au sortir de lAssemble gnrale tenue le jeudi 21 janvier, de suspendre leur mouvement de grve, suite au paiement effectif des heures supplmentaires depuis le lundi 18 janvier.Suite ses avances significatives, lAssemble gnrale a dcid de suspendre le mouvement de grve depuis le jeudi 21 janvier 16h30 et de la reprise des activits pdagogiques et de recherche dans lensemble des tablissements de lUstm.

En faisant le point des avances de leur principale revendication lors de cette Assemble gnrale, le Snec-Ustm sest flicit de leffectivit des paiements dheures supplmentaires depuis le lundi 18 janvier et de la clrit avec laquelle une solution a t trouve. Les enseignants chercheurs ont exprim le vu de voir tous les problmes de lUstm se rsoudre dans un dlai similaire.

Toutefois, ils ont tenu souligner que devant le non-paiement du reliquat des heures supplmentaires, constat depuis trois ans (2017-2020), lassemble a dcid de la cessation de toutes activits pdagogiques compter du 15 fvrier, dans le cas o aucune amorce de paiement consquent ne serait constate. A cet effet, une assemble prvue le vendredi 19 fvrier apprciera les avances sur le dossier.

En grve depuis le 18 janvier, les enseignants chercheurs runis au sein du Snec-Ustm, avait dcid de la cessation de toutes activits pdagogiques et ce jusquau paiement complet des 18% de la dette cumule des heures supplmentaires et des vacations tous les enseignants chercheurs.

Zita Sonia Okassa




Source link

Laisser un commentaire