Cameroun

Griotek, ou l’apprentissage de la culture africaine via des jeux de société


Wanda Peeps, en savoir plus sur la culture africaine vous semble compliquée ? La solution est toute trouvée. Culture africaine + amusement, tel est le savoureux mélange que nous propose l’entreprise Griotek à travers son initiative de valorisation de la culture Africaine.

Connaître la culture africaine n’a jamais été aussi distrayante. Avec la globalisation et le soucis constant de perdre certaines valeurs inhérentes à la culture africaine, un trio, la Nyota Team, constituée d’Erwin Mombili, Natina et Ife, a mis sur pieds Griotek.

Griotek est une entreprise dédiée à la valorisation de la culture africaine au travers des jeux de société. S’informer sur la culture africaine peut prendre du temps et parfois on n’y trouve pas toujours du plaisir, à moins d’y avoir un quelconque intérêt. C’est là que Griotek intervient.

En décembre 2019, l’entreprise lance son premier jeu, Anyotas, un jeu de rôle basé sur le mythe de la confrérie éponyme incluant également d’autres mythes panafricains comme le Mami-Wata (sirène) et Anansi. Aujourd’hui, elle revient avec le lancement de deux nouvelles créations toujours basées sur les jeux de cartes.

Pour les grands fans de ces jeux, se retrouver ne nécessitera pas un grand effort. Il s’agit du Jékat, un jeu de 54 cartes à jouer à l’effigie de figures marquantes panafricaines, de Nefertiti en passant par Marcus Garvey et Kwameh Nkrumah. Il permettra de jouer à la bataille, au poker ou encore au Kem’s  tout en découvrant ces personnages illustres de notre histoire via le wiki associé au jeu. 

Les indexes classiques (pique, cœur, carreau et trèfle) ont tout simplement été remplacés par des symboles Adinkra du peuple Akan.

Ensuite, on a le magnifique MOKO, le 8 Américains en 4 langues africaines (Bambara, Lingala, Peul, Swahili). Si vous avez déjà émis le désir d’apprendre les bases de certains dialectes africains, eh bien c’est le moment. Ici aussi les règles du jeu n’ont pas changé, mais le langage par contre si. On peut ainsi enchaîner les “beydu didi” (+2 en peul), “les bakisa minei” (+4 en lingala), changer de main avec “kubadili” (échanger en swahili) ou utiliser le “lakananan” (bouclier en Bambara) pour bloquer toutes ces attaques.

N’est-ce pas formidable Wanda Peeps ? Les deux derniers jeux seront disponibles à partir du 10 août prochain. Mais déjà vous pouvez faire un tour sur le site Griotek et pourquoi pas vous offrir en avance un de ces magnifiques outils.

Visiter le Site.

M.E.

Retrouvez d’autres entrepreneurs et projets africains basés en France et en Belgique sur notre espace FuntuFawo du 13 au 22 juillet…
A venir le Spécial Côte d’Ivoire. Restez connectés pour plus d’infos.

Si vous aussi souhaitez faire parler de vos projets RDV ICI.

L’article Griotek, ou l’apprentissage de la culture africaine via des jeux de société est apparu en premier sur Je Wanda Magazine.


Source link

Laisser un commentaire