Gabon

Gouvernorat de l’Ogooué-Maritime : Paul Ngome Ayong en poste


Le nouveau gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime a pris ses fonctions le 16 juillet, soit plus de trois mois après sa nomination en raison de la fermeture des frontières de l’hinterland dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.Nommé gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime en Conseil des ministres du 9 avril dernier, Paul Ngome Ayong a regagné son poste d’affectation le 16 juillet à l’issue de son installation à Libreville avec ses collègues, nommés le même jour, par le ministre de l’Intérieur.

Son entrée en fonction a été retardée par les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19, notamment l’interdiction des voyages interprovinciaux. Le nouveau patron de la province, si tôt descendu de l’avion, n’a pas perdu du temps pour se mettre au travail, en convoquant une rencontre de prise de contact avec les responsables des différents corps et de l’administration déconcentrée. «Nous avons une mission régalienne et chacun doit en être profondément investi. Nous devons tout faire pour assumer dignement et efficacement cette mission», a déclaré Paul Ngome Ayong.

Rappelant à ses interlocuteurs les dispositions contenues dans le décret 724 qui font du gouverneur «le représentant du chef de l’Etat dans la province» tout en lui octroyant «un certain nombre de prérogatives» qui doivent, selon le promu, être exercées non pas sur le saut de «l’autoritarisme» mais de «l’autorité», le nouveau gouverneur de l’Ogooué-Maritime a assuré à tous qu’il «veillera au respect des instructions données».

Les responsables des collectivités locales ont été également reçus en audience. D’abord le maire de la commune et son état-major. Occasion pour Gabriel Tchango de faire un point de la situation de la ville marquée par «la baisse de l’activité économique, le chômage, la crise sanitaire du coronavirus» et ses aléas, au gouverneur. Avec Marie Eugenie Camara, préfet du département de Bendjé, Paul Ngome Ayong a abordé les questions liées au développement de cette partie de la province de l’Ogooué-Maritime.




Source link

Laisser un commentaire