autres Buzz Lifestyle

Ghana : accusée d’être une sorcière, une femme de 90 ans battue à mort

Une femme qui aurait plus de 90 ans a été battue à mort au Ghana, pour des allégations selon lesquelles elle serait une sorcière.

La vieille femme dont le corps a depuis été déposé à la morgue du Tamale Teaching Hospital (TTH) a été identifiée comme étant Akua Denteh.

 Le commandant de la police régionale de Savannah, commissaire adjoint de la police (DCOP), M. Enoch Adutwum Bediako a déclaré que d’autres policiers avaient été détachés dans la zone pour procéder à l’arrestation des suspects qui avaient soumis la victime à de sévères passages à tabac qui l’avaient conduit  à la mort.

Selon les rapports, vers 16 heures le jeudi 23 juillet 2020, Mahama Salami âgé de 60 ans de Mempeasem, une banlieue de Salaga a signalé à la police qu’il avait reçu des informations à 11 heures de sa sœur, Mahama Memuna que sa mère, Akua Denteh âgée de 90 ans avait été  accusée d’être une sorcière.

C’était parce qu’un certain prêtre fétiche de la région l’avait indiqué que la vieille femme a été battue à mort.

DCOP Bediako a déclaré que la vieille femme avait été sévèrement battue par un certain Tanko et ses complices jusqu’à ce qu’elle devienne inconsciente et meure.

Regardez la vidéo ci-contre…

 Il a déclaré que lorsque l’affaire a été signalée à la police de Salaga, ils se sont rendus sur les lieux à Kafaba, à environ 21 kilomètres de Salaga, et ont découvert le corps sans vie de la victime.

Il a déclaré qu’une inspection menée sur le corps de la victime a révélé une coupure au front et des ecchymoses au bras droit.

 Après avoir traité la scène dans le cadre des investigations, le corps a été envoyé à la morgue TTH pour être conservé.

DCOP Bediako a déclaré que la police était sur les talons de ceux qui ont commis l’acte pour que la loi leur soit appliqué.

 La question des allégations de sorcellerie, en particulier contre les femmes âgées, est répandue dans le nord du Ghana et partout en Afrique.

Cette histoire s’accommode à une autre histoire où un homme Nigérian a battu à mort sa propre mère en se fiant à la prophétie d’un prophète qui lui a révélé que sa mère était une sorcière.




Source link

Laisser un commentaire