Gabon

Gabon – UE : Le dialogue politique au cœur de la rencontre Ossouka Raponda – Bento Pais | Gabonreview.com

La cheffe de la délégation de l’Union européenne (UE) à Libreville, Rosario Bento Pais, a échangé, le 13 janvier, avec le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda. Les échanges ont porté sur le dialogue politique intensifié entre le gouvernement gabonais et l’UE.

Rose Christiane Ossouka Raponda et Rosario Bento Pais, le 13 janvier 2020 à Libreville. © D.R.

 

Le dialogue politique intensifié, a une nouvelle fois, été au centre d’une audience entre le Premier ministre, Rose Chritiane Ossouka Raponda, et la cheffe de la délégation de l’Union européenne (UE), Rosario Bento Pais, à Libreville. Ce 13 janvier, les deux personnalités ont abordé ce sujet d’intérêt commun, notamment après le dernier communiqué publié le 4 janvier, à l’issue de la réunion entre les deux parties, le 18 décembre 2020.

Après la phase intensifiée du dialogue politique entre le gouvernement gabonais et l’UE, place désormais au dialogue normalisé, conformément à l’Accord de Cotonou. Toutefois, cette normalisation ne rencontre pas l’adhésion de toutes les parties, notamment celle de  la Coalition pour la nouvelle République (CNR) constituée autour de l’opposant Jean Ping. Elle avait sévèrement critiqué le communiqué publié par l’UE le 4 janvier. Selon la CNR «ce communiqué se prête simplement à une manipulation complice et déshonorante qui abuse la victime, c’est-à-dire le peuple gabonais, au bénéfice du bourreau, rôle dans lequel excelle le régime gabonais depuis plus de quatre ans».

Le Premier ministre assure, sur sa page Facebook, qu’ils ont fait le point sur le calendrier et le contenu du dialogue à venir dans le cadre de l’accord de Cotonou, ainsi que sur la partie du cadre financier pluriannuel européen pour la période 2021-2027 susceptible de concerner notre pays. «L’Union européenne est un partenaire important pour le Gabon qui reste ouvert à toute coopération mutuellement profitable dans le respect de la souveraineté de chacun», a précisé Rose Christiane Ossouka.

La délégation européenne indique qu’elle est également ouverte à toute coopération mutuellement profitable dans le respect de la souveraineté de chacun. C’est dans ce sens que sa diplomate a évoqué la mise en place d’un agenda et abordé les sujets de la nouvelle programmation et du budget 2021-2027. Cette mission est importante, a souligné Bento Pais, qui précise que l’UE souhaite poursuivre ce dialogue politique en toute ouverture et dans un esprit de confiance et de respect mutuel, sur la base des principes, valeurs et engagements communs.


Source link

Laisser un commentaire