Gabon

Gabon : Suspension des visas aux ressortissants de l’UE | Gabonreview.com

En réponse à l’annonce de l’Union européenne (UE) d’interdire l’accès de l’espace Schengen à la quasi majorité des pays africains, le gouvernement a invité, ce 1er juillet, les responsables de ses missions diplomatiques et postes consulaires à l’Etranger à suspendre la délivrance des «visas tourisme» aux ressortissants des pays concernés, mettant ainsi en application le principe de réciprocité.

Le Gabon a appliqué, ce 1er juillet, le principe de la réciprocité concernant la démarche de l’Union Européenne visant à interdire son territoire à la plupart des ressortissants des pays africains. © D.R.

Comme promis à plusieurs reprises par le ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze, au nom du gouvernement, le Gabon a appliqué, ce 1er juillet, le principe de réciprocité concernant la démarche de l’Union Européenne visant à interdire son territoire à la plupart des ressortissants des pays africains. Consécutivement à la propagation du Covid-19, pourtant parti de l’Europe vers l’Afrique dans la majorité de cas sur le continent, l’UE a décidé de se barricader en fermant ses frontières aux Africains. Une démarche soutenue par la nécessité de protéger sa population des éventuelles nouvelles contaminations pouvant revenir de ces pays.

Mais cette démarche passe mal. Le Gabon a donc décidé d’appliquer le principe de réciprocité. «En application du principe de la réciprocité, il est demandé à toutes les missions diplomatiques et postes consulaires de la République gabonaise à l’Etranger de maintenir la suspension de délivrance des «Visas tourisme» aux ressortissants des vingt-sept Etats membres de l’Union européenne désirant se rendre au Gabon», a annoncé le ministère des Affaires étrangères par la voix de la Secrétaire générale, Ginette Arondo Edzang.

Les Affaires étrangères précisent que «cette mesure inclut les demandes de visas pour tourisme et séjours privés, motif professionnel (sauf résidents), voyages d’affaires». Toutefois, «cette décision ne s’applique pas aux officiels appelés à se rendre au Gabon dans le cadre de missions dûment autorisées par le gouvernement».

L’UE a dressé une liste de pays dont la situation épidémiologique est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages. Elle met de côté la quasi-totalité des pays africains. Celle-ci devrait être actualisée toutes les deux semaines.


Source link

Laisser un commentaire