Togo

Gabon / Lomotif : la réaction radicale de la Coordination des associations des parents d’élèves

Des vidéos présentant des contenus obscènes d’élèves font polémiques au Gabon depuis quelques jours. Alors que sur l’une des jeunes filles prennent un malin plaisir à dévoiler leur seins, ailleurs, sur ce qui semblait être un défi filles / garçons, on peut voir une première partie ou des élèves filles twerkent accrochées, qui à une fenêtre, qui à une barre, bref, à tout ce qu’elles trouvent, avant qu’une deuxième partie présente la même prestation exécutée cette fois par des garçons. 
Choquée devant ces images déshonorantes de la jeunesse gabonaise scolarisée, la Coordination des associations des parents d’élèves du Gabon (Capeg), a pris une décision radicale.

« S’il s’avère que ces actes se sont produits dans l’enceinte de l’établissement, les autorités doivent sévir avec la dernière énergie, cela fera peut-être reculer ces dérives », a indiqué le président de la Coordination des associations des parents d’élèves du Gabon. Pour que cela serve d’exemple et décourage d’autres à emboiter ce mauvais pas, il a invité les autorités publiques compétentes à administrer des sanctions à la hauteur de l’affront occasionné, rapporte Gabon media time.
« Nous voulons des sanctions sévères, sans appel, comme l’exclusion définitive et ce pendant trois ans où ces élèves ne pourront plus apprendre dans aucun établissement scolaire au Gabon », a martelé Martin Ossey-Kokou.
Les parents pas si innocents que ça !
Celui qui se décrit comme un père déçu, a aussi pointé du doigt la part de responsabilité de ces premiers éducateurs. Si ces dérapages vont croissants, ils en sont en partie responsables.
« Il y a des parents qui reconnaissent la culpabilité de leurs enfants, mais les protègent. Lorsqu’on veut mener des actions, ces mêmes parents nous prennent à partie. Nous avons plusieurs exemples, comme celui de l’élève décédé suite à des actes de pédophilie. Nous voulions faire quelque chose, mais les parents nous ont rabroué devant tout le monde parce qu’ils avaient reçu de l’argent », a-t-il déploré. 
D’après Senenews, le ministère de l’Éducation gabonaise a annoncé des sanctions pour les élèves auteurs de ces contenus. « Depuis quelques jours, des vidéos réalisées par des élèves et présentant des scènes obscènes sont diffusées sur les réseaux sociaux. Ces initiatives heurtent frontalement la morale de nos traditions et coutumes héritées de notre patrimoine culturel». Ces élèves se verront durement sanctionnées.


Source link
#Gabon #Lomotif #réaction #radicale #Coordination #des #associations #des #parents #délèves

Laisser un commentaire