Gabon

Gabon : Le RPM plaide pour une priode transitoire au sommet de lEtat


Pour sortir le pays de la crise multiforme dans laquelle il est englu, le prsident du Rassemblement pour la patrie et la modernit (RPM), Alexandre Barro Chambrier, propose la mise en place dun consensus pour une priode transitoire au sommet de lEtat.Le Gabon se porte mal. Il se trouve face une grave crise qui ncessite des solutions novatrices et acceptables par tous. Celle-ci est caractrise par une crise politique, institutionnelle et conomique marque par un grave dficit de confiance. Selon les membres du RPM, aujourdhui, le Gabon est plus divis que jamais. Les concitoyens ne croient plus la parole publique. Un large foss spare dsormais le peuple du pouvoir en place.

Pour y remdier de manire efficace et prenne, le leader du RPM, la faveur de la clbration le 9 juillet de la fte de ce parti rsolument ancr dans lopposition, a plaid en faveur dun nouveau modle politique et institutionnel. Celui-ci doit permettre de restaurer la souverainet du peuple, de mettre lEtat labri des interfrences familiales et dautres groupes de pression qui, sans lgitimit aucune, saccaparent des manettes de lEtat et le pillent sans vergogne.

Le Gabon se trouve donc face une grave situation qui ncessite des solutions novatrices et acceptables par tous. Il nous faut rompre avec la mentalit actuelle o lintrt personnel prime sur lintrt gnral. Cest pourquoi, je ritre mon appel pour que les forces vives de ce pays, se runissent un moment donn et trouvent les moyens dapporter une vritable solution cette crise majeure, a dclar Alexandre Barro Chambrier. Le prsident du RPM a exhort les forces vives de la nation faire preuve de dpassement, se rassembler pour trouver des solutions, pour faire en sorte que ce qui sest pass en 2016 soit corrig et ne se reproduise plus jamais. Pour en sortir, je suis de plus en plus convaincu que nous devons parvenir un consensus pour une priode transitoire. On ne sert pas les intrts du Gabon en faisant semblant de ne rien voir, a conclu Alexandre Barro Chambrier.




Source link

Laisser un commentaire