autres

Foot PSG – PSG : 400 salariés du Paris SG au chômage partiel, c’est la crise


Le Paris Saint-Germain n’échappe pas à la crise traversée par le football et des mesures drastiques ont été prises début janvier par Nasser Al-Khelaifi.

Le PSG a beau avoir une puissance économique comme le Qatar derrière lui, il ne peut pas faire comme si de rien n’était actuellement. Et au moment où le déficit du club de la capitale pourrait atteindre 300ME en fin de saison, Nasser Al-Khelaifi a été contraint de prendre des décisions forcément très compliquées. Le Paris Saint-Germain est en effet une entreprise comme une autre, et faute de droits TV et de recettes au Parc des Princes, des mesures sociales se sont imposées aux dirigeants qataris. Mais, dans l’attente de négociations salariales avec Neymar, Mbappé et les autres, 400 salariés du club ont été placés au chômage partiel comme le révèle France Bleu Paris. Si ces mesures ne touchent pas le secteur sportif, puisque l’équipe doit tout de même jouer, c’est un peu plus de la moitié des effectifs (400 salariés sur 700) qui doivent désormais « débaucher » de un à cinq jours par semaine.

Comme l’explique Bruno Salomon, une mesure similaire avait déjà été prise lors du premier confinement, mais cette fois elle est plus large. « En mars 2020 déjà, puis sur la période de novembre, le Paris Saint-Germain avait décidé d’actionner le chômage partiel pour une partie de son personnel. A l’époque, seuls celles et ceux qui travaillaient à la billetterie, l’organisation des matchs, au marketing et dans les boutiques étaient concernés par ces mesures. Cette fois, à l’exception du domaine sportif, personne n’est épargné par la mesure », explique le journaliste. Il va désormais falloir regarder de près les négociations entre les footballeurs du PSG qui pourraient décider de faire un effort financier pour permettre aux salariés du club de ne pas trop perdre financièrement dans cette histoire.


Source link

Laisser un commentaire