Cameroun

Fin de la guerre au NOSO: un cadre du régime désavoue Paul Biya

Le RDPC reste donc objectivement le parti qui gardera le plus longtemps possible le pouvoir

Un haut responsable du gouvernement camerounais originaire de la région du Littoral a déclaré que le bataillon d’intervention rapide (BIR) déployé dans le sud du Cameroun il y a quatre ans est sous une certaine forme d’illusion qu’il peut désarmer les forces de restauration d’Ambazonie.

Le membre agréé du Mouvement Grand Sawa dont nous retenons le nom a laissé entendre à Cameroon Concord News que « Cela fait presque quatre ans maintenant que Biya a commencé la guerre au Cameroun anglophone… Je ne crois pas que les soldats du BIR puissent gagner cette guerre contre les Amba Boys . C’est une illusion. »

Le régime de Yaoundé a déclaré la guerre à ce que le président Biya décrivait à l’époque comme des terroristes ciblant les Camerounais anglophones.

Au cours des quatre dernières années, plus de 6000 personnes ont été tuées et plusieurs villages détruits par les soldats de l’armée gouvernementale camerounaise. Mais les combats ne montrent aucun signe de fin malgré les appels du Conseil de sécurité de l’ONU à un cessez-le-feu en raison de la pandémie de coronavirus.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire