Cameroun

En plein examen, une candidate au BEPC donne naissance à des jumelles

Le RDPC reste donc objectivement le parti qui gardera le plus longtemps possible le pouvoir

La candidate en 3è série espagnole a accouché de deux filles entre deux épreuves de Sciences de la vie et de la terre(SVT) et anglais, a-t-on appris dans un élément de la CRTV dans l’édition du 17 ce lundi 3 août 2020.

Le fait entre dans le registre de l’inédit. Justine Oyié, candidate au BEPC session 2020 au lycée de Mengong situé dans le département de la Mvila, région du Sud, a donné naissance à des jumelles pendant la composition de l’épreuve de SVT.

Selon le récit de l’infirmière qui a pris en charge la jeune mère donnant naissance pour la deuxième fois, elle l’a remarquée très fatiguée bien avant le début de l’épreuve. Pour la spécialiste de la santé, la jeune élève était déjà en travail.

A « 9h 01 min », Justice Oyié a poussé le premier bébé et la deuxième est arrivée « 15 minutes seulement après », explique l’infirmière au microphone de la CRTV.

Pour sa part, le proviseur du lycée de Mengong, Philémon Ngono Essomba, il a constaté que le ventre de la jeune « était déjà très pointu ». Le responsable de l’établissement fait savoir que la future brevetée a été prise en charge immédiatement par l’infirmière.

Après l’accouchement, elle est revenue en salle poursuivre, pour achever, l’épreuve de SVT et terminé en beauté la journée avec celle d’anglais.

C’est donc à la fin des épreuves que la maman et ses deux bouts de choux ont été conduites à l’hôpital.

Le média national souligne également que c’est au mois de janvier 2020 que la grossesse de la jeune élève avait été constatée. Selon le règlement intérieur des établissements secondaires publics, elle avait bénéficié d’un congé de maternité. Néanmoins, est parvenue à déposer son dossier de candidature au premier examen du secondaire.

Les nouveaux-venues au monde qui se portent d’ailleurs à merveille ainsi que leur génitrice, auront certainement des noms particuliers parce que nées dans des circonstances particulières.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire