Cameroun

Émirats arabes unis : demain, une puissance spatiale ? – Jeune Afrique

Après avoir envoyé un astronaute arabe dans l’espace en 2019, les Émirats viennent de lancer avec succès une sonde vers Mars.

Un mélange de joie, de fierté et d’inquiétude. Le 19 juillet dernier, alors qu’il regarde le décollage de la sonde Hope depuis le Centre spatial de Tanegashima, au Japon, Hazza Al-Mansouri est envahi par un sentiment familier. Il se souvient de l’émotion qui l’a traversé le 23 septembre 2019, quelques heures avant qu’il n’embarque à bord de la fusée Soyouz pour rejoindre la Station spatiale internationale. Ce jour où il a fait entrer son pays, les Émirats arabes unis, dans l’histoire légendaire de la conquête spatiale.

Il se met à prier, pour que tout se passe bien, pour que cette petite perle technologique conçue dans un laboratoire du Colorado par une équipe mixte d’ingénieurs américains et émiratis franchisse sans encombre les premières étapes de son voyage de 493 millions de kilomètres vers la planète Mars. 

Science-fiction

C’est à ce robot, désormais, qu’il revient de porter les rêves et les ambitions d’une jeune nation déterminée à inscrire son nom au firmament. Une jeune nation de bientôt 50 ans, qui ne s’interdit pas de rêver à ce jour où elle pourra peut-être établir une colonie sur Mars. Cette scène digne d’un roman de science-fiction, elle l’imagine dans un futur pas si lointain, en 2117. Si la sonde Hope atteint comme prévu la planète rouge, en février 2021, elle se mettra en orbite pour étudier son atmosphère. Elle tentera de mieux comprendre le système climatique de Mars, et s’intéressera plus particulièrement aux raisons pour lesquelles elle perd son eau plus vite que prévu. Tout un symbole pour un pays établi au cœur d’une des régions les plus arides du monde.




Source link

Laisser un commentaire