Informatique / H-tech

DevOps : GitLab muscle les “Cloud Paks” d’IBM


GitLab, plateforme de développement logiciel, intégration et déploiement continus, vient renforcer les « Cloud Paks » d’IBM.
L’engouement du marché pour l’approche regroupant développement et opérations informatiques (DevOps) est indéniable, mais sa mise en oeuvre peut être troublée.

Pour répondre aux attentes de grands comptes dans ce domaine, GitLab et IBM ont annoncé le lancement de GitLab Ultimate for IBM Cloud Paks, solution ouverte pour l’automatisation DevOps. Elle permet à ses utilisateurs de déployer dans le cloud hybride des applications, quel que soit le langage de programmation utilisé.

GitLab, plateforme couvrant l’ensemble du cycle de vie DevOps (gestion du code source, intégration et déploiement continus, monitoring…), renforce ainsi les IBM Cloud Paks.

DevOps, cloud et conteneurs

Les Cloud Paks d’IBM forment un ensemble de solutions logicielles conteneurisées, couplées à du support de niveau entreprise fourni par IBM, pour migrer des applications métier dans le cloud. Les Cloud Paks s’exécutent en même temps que OpenShift de Red Hat, plateforme d’orchestation basée sur Kubernetes de la filiale open source du groupe.

« En tirant parti de la portabilité de Red Hat OpenShift, les développeurs disposent d’options de Build dans différents clouds et systèmes, dont IBM Cloud, IBM Z, Google Cloud, AWS et Azure », a expliqué Michelle Hodges, vice-présidente Global Channels chez GitLab.

Evaristus Mainsah, directeur général d’IBM Hybrid Cloud & Edge Ecosystem, s’est félicité de cette alliance. « Beaucoup de nos clients veulent créer des suites d’applications à l’aide des Cloud Paks pour tirer parti de technologies telles que l’automatisation, l’apprentissage automatique et [l’intelligence artificielle] IBM Watson », a souligné le dirigeant.

Et d’ajouter : « en collaborant avec des partenaires de l’écosystème comme GitLab, nous pouvons aider les clients à disposer d’une solution cloud hybride unique, intégrale, à déployer dans les charges de travail couvrant la sécurité et la conformité ».




Source link

Laisser un commentaire