autres

Des chercheurs annoncent avoir découvert un médicament efficace

Une équipe de chercheurs de l’Institut de cardiologie de Montréal croit avoir trouvé une arme efficace contre la COVID-19: la colchicine, un comprimé oral déjà connu et utilisé pour d’autres maladies.

Pour le docteur Jean-Claude Tardif, qui a dirigé l’étude, c’est une «découverte scientifique majeure» et la colchicine est le premier «médicament oral efficace pour traiter les patients non-hospitalisés».

L’étude COLCORONA portait sur 4 159 patients dont le diagnostic de COVID-19 avait été prouvé par un test naso-pharyngé (PCR).

L’analyse de l’étude a démontré que la colchicine avait «entraîné des réductions des hospitalisations de 25%, du besoin de ventilation mécanique de 50%, et des décès de 44%».

«Notre étude a montré l’efficacité du traitement utilisant la colchicine pour prévenir le phénomène de “tempête inflammatoire majeure” et réduire les complications liées à la COVID-19», a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif.

«On est très fier du travail accompli, c’est un résultat cliniquement convaincant», a indiqué Jean-Claude Tardif à La Presse Canadienne.

Selon le chercheur, la colchicine pourrait être utilisée très rapidement pour soigner les personnes atteintes de la COVID-19.

Le docteur Tardif est d’avis que la prescription de ce médicament pourrait rapidement aider à diminuer les problèmes d’engorgement dans les hôpitaux, réduire les coûts liés aux systèmes de santé des gouvernements d’ici comme ailleurs.

Au printemps, le premier ministre François Legault avait déclaré que l’étude Colcorona était «l’une des plus grandes études au monde pour combattre le virus.».

L’étude, randomisée, à double insu et contrôlée par placébo, a été déployée au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud ainsi qu’en Afrique du Sud.

Quebec.Huffingtonpost

Laisser un commentaire