Cameroun

Dernière minute: Laila Mbombo annule son direct sur Cabral Libii, voici les raisons !

Paul Biya au séminaire en 1949

Laila Mbombo, la nouvelle coqueluche sur la toile camerounaise vient de lâcher à la dernière minute qu’elle annule son direct facebook prévu à 15h. Elle prévoyait de tout déballer sur la pomme de discorde entre elle et son es Cabral Libii et evidemment elle a prévu répondre à toutes questions que lui poseraient les internautes.

Elle a d’ailleurs prévenu les militants et sympathisants du parti de Cabral Libii, “Chers cabris,j’ai encore les nudes de votre chef. Vous faites mouak ,je balance les ways”, déclare-t-elle.

N’eût été l’intervention de Serge Matomba, le président du parti PURS, Laila Mbombo aurait déjà déballé les dessous et les à-côtés de son idylle avec Cabral Libii.

Elle s’est résignée suite à l’interpellation de Matomba qui lui a fait entendre raison.

Voici son post qui détaille l’annulation du direct

Après cette interpellation du Président du PURS, Serge Matomba, nous n’aurons pas de direct ce dimanche. Mais je me réserve le droit, si la violence des débats venait à ressurgir à mon encontre, de reprogrammer une sortie. Et si je purge la fosse sceptique, il y aura des éclaboussures qui ne sentiront pas bon du tout.

Certains seront déçus mais d’autres me comprendront. je ne suis en croisade contre une personne. Je suis là pour dénoncer les impostures de ceux qui manquent d’idées mais veulent diriger le pays. Le Cameroun offre un large éventail politique au sein duquel peuvent s’abreuver ceux qui sont sincèrement en quête d’idées et de solutions alternatives.

Je ne m’abaisserai pas à salir, plus avant les gens, malgré les insultes et autres menaces dont je fais l’objet ainsi que ma famille. Les causes sont plus grandes que les femmes et les hommes qui prétendent les servir mais le pire en politique ce sont ceux qui s’engagent sans cause mais à leur seul profit. La vraie ignominie pour un homme politique ce ne sont pas les aspérités de sa vie privée mais démontrer que sa seule idée, son obsession c’est la quête du pouvoir pour le pouvoir à son seul profit.

Ni haine , ni diffamation mais que des faits que chacun peut vérifier.

Cher monsieur Matomba, mes dénonciations se situent sur le terrain des idées. Je milite pour qu’éclosent des solutions concrètes qui fleurissent les lendemains des Camerounais et améliorent leurs conditions de vie. Il ne s’agit pas que de réponses alternatives bénéficiant au confort de quelques uns qui se repaissent jusqu’à l’indigestion, dans la mangeoire de l’État.

Ma démarche n’est pas animée par des rancœurs personnelles mais l’unique volonté d’apporter ma contribution au débat politique à partir de mes expériences passées. Je ne crois pas détenir de vérités absolues ni croire pour notre pays à un sauveur suprême. Mais alors la vraie bataille qui doit s’engager pour 2025 et avant si possible , c’est celle des solutions concrètes pour changer la vie des Camerounais et chacun doit pouvoir y contribuer.

Voilà pourquoi, je lance un mouvement transpartisan des “Marmites bouillantes” qui doit être un espace de démocratie participative; où nous pourrons construire ensemble, ici et maintenant , un pays où la vie sera plus douce pour ses enfants. Je compte en particulier sur les mamans, les sœurs et les hommes au cœur sincère qui portent au quotidien les familles camerounaises.

Signé,

Laila Mbombo.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire