Cameroun

Dernière minute : Amougou Belinga et 2 journalistes de Vision 4 suspendus par le CNC

On m'a appris à me battre avec les garcons- Marlène Emvoutou

Quelques semaines après sa mise en garde, le Conseil national de la communication (CNC) est passé à l’acte en sanctionnant plusieurs cadres de la télévision Vision 4. Le président directeur général du groupe Anecdote Jean Pierre Amougou Belinga, le Directeur général de Vision 4, Parfait Ayissi ainsi que le journaliste Jean Jacques Ze sont suspendus pour une période de trois par le CNC.

Ce n’est pas la première fois que les journalistes de cette télévision sont suspendus par le non-respect des règles régissant le métier de journalisme. A chaque fois, ils narguent le régulateur et refusent de subir les sanctions.
Pour rappel, la télévision Vision 4 a été utilisée il y a quelque semaines comme un instrument de règlement de compte destiné à broyer les adversaires de l’homme d’Affaire Amougou Belinga. Le patron de la police camerounaise a payé les frais dans une émission spéciale « Club d’élites » dans laquelle pour la première, le journaliste ouvre l’antenne à un inconnu qui charge copieusement le Directeur de la police en direct.

Bien avant cet incident, la même chaîne avait été utilisée pour dénigrer Ernest Obama, ancien directeur général de la télévision actuellement en froid avec Amougou Belinga. Lui-même durant ces périodes de gloires sur cette chaîne, il était le visage du tribalisme et l’incitateur principal de la haine. Ernest Obama est l’homme qui a promis en direct raser tout un village pour y construire une annexe du groupe l’Anecdote.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire