Cameroun

Conseil de discipline du RDPC: voici la liste des militants et cadres exclus du parti!

Je me demande comment la jeunesse camerounaise se fait malmenée par deux retraités

La décision a été prise par le président national dudit parti, suite à la tenue récente du conseil de discipline.

Le RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) a récemment mis en place une Commission de discipline ad hoc chargée d’auditionner des militants considérés comme indisciplinés au cours des élections législatives et municipales du 9 février 2020.

A la suite des travaux de cette commission, placée sous la supervision de l’ancien Premier Ministre, Peter Mafany Musonge, le président national dudit parti, Paul Biya, a signé le 9 septembre 2020, une décision portant sanctions des militants reconnus coupables d’actes d’indiscipline.

Les sanctions vont de la lettre d’observation à l’exclusion définitive, en passant par le blâme et les exclusions temporaires. Parmi les militants qui ont reçu un blâme, on compte le maire de Yaoundé 1er, Jean Marie Abouna, le sénateur du Sud, Grégoire Mba Mba ou encore Charles Atangana Manda, haut-cadre du ministère de la Communication.

Les sanctions sont plus lourdes pour d’autres militants. Ainsi, Saint Eloi Bidoung, grand conseiller à la Communauté Urbaine de Yaoundé, a été exclu pour une période de 36 mois. Le Maire de la ville de Kribi, Guy Emmanuel Sabikanda, écope d’une exclusion de 18 mois, alors que son camarade, le journaliste Alex Mimbang, maire de Nguélémendouka, est exclu pour 12 mois. Peine identique pour l’ancien ministre Patrice Amba Salla, exclu pour un an.

Franck Hubert Ateba pour sa part a été purement radié des effectifs du parti au pouvoir. Une sanction anecdotique, puisque l’intéressé clame depuis longtemps qu’il a démissionné du RDPC pour le PDC (Parti des Démocrates Camerounais).

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire